www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News - Homo sapiens plus tôt que prévu en Asie
Une migration de l'Afrique vers l'Asie 20 000 ans plus tôt qu'on ne le pensait (28/08/12)

Découverte du plus ancien Homme moderne asiatique
Communiqué du MNHN du 22/08/12

Crâne Homme moderne en Asir - 63 000 ans
Une équipe de recherche internationale, co-dirigée par Fabrice Demeter, chercheur au Muséum national d'Histoire naturelle (UMR CNRS/MNHN 7206) a mis au jour le crâne du plus ancien Homme moderne asiatique connu. Cette découverte exceptionnelle confirme l'ancienneté de la présence de l'Homme moderne en Asie au-delà de 60 000 ans et vient d'être publiée dans la revue PNAS du 20 août 2012 (première version).
Le fossile original sera présenté à Paris fin septembre lors d'une conférence de presse au Muséum national d'Histoire naturelle.




Des incertitudes entourent le moment de l'émergence et de l'implantation de l'Homme moderne en Asie du Sud-Est.
Les données génétiques et archéologiques indiquent une migration rapide de l'Afrique en direction de l'Asie du sud vers 60 000 ans BP.
L'Asie du Sud-Est est remarquable par son absence de preuves fossiles concernant les premières implantations de l'Homme moderne.

Le crâne qui a été découvert par Fabrice Demeter (MNHN) et ses collaborateurs a été mis au jour sur le site de Tam Pa Ling, dans le nord-est du Laos, dans un contexte stratigraphique sécurisé.
La datation par radiocarbone et luminescence effectuée des sédiments est en faveur d'une datation minimum de 46 000 à 51 000 ans BP, alors que la datation directe par Uranium/Thorium des os indique un âge minimum de 63 000 ans.

Le crâne présente une morphologie déjà tout à fait moderne dans ses caractères frontaux, occipitaux et maxillaires.

Il se différencie également des humains archaïques de l'ouest de l'Asie dans ses caractéristiques temporales, occipitales et la morphologie dentaire.

Les restes fossiles du crâne retrouvé à Tam Pa Ling et daté de - 63 000 ans

Le crâne de Tam Pa Ling est le témoin d'une population résolument moderne qui s'est déployée dans le sud de l'Asie vers environ 60 000 ans BP. Contrairement au scénario admis jusqu'à présent, qui voudrait que les Hommes modernes sortis d'Afrique auraient longé les côtes jusqu'en Asie du sud-est, le fossile de Tam Pa Ling atteste que d'autres voies migratoires au travers de régions difficiles d'accès, telle la Chaîne Annamitique, ont aussi été empruntées.
Il atteste également que des Hommes déjà aux caractères modernes ont quitté l'Afrique il y a plus de 60 000 ans, ce qui est en accord avec les données de la paléogénétique qui situent une sortie d'Afrique vers 70 000 ans BP.

En tant que tel il fournit la première preuve squelettique d'un Homme résolument moderne dans la partie continentale du sud-est asiatique qui, par son ancienneté, est sans nul doute l'un des ancêtres des premiers australiens.

Pour Laura L. Shackelford (anthropologue, Université de l'Illinois), ce fossile indique que la migration de l'Afrique vers l'Asie du Sud-Est s'est réalisée à un rythme relativement rapide, et que, une fois là-bas, l'homme moderne ne s'est pas limité à des environnements où il avait déjà vécu.

Elle ajoute : cette découverte confirme la théorie "Out-of-Africa" de l'origine des hommes modernes plutôt que celle du multi-régionalisme. Compte tenu de son âge, ce fossile, dans cette zone, pourrait être l'ancêtre direct des premiers migrants vers l'Australie. Mais il est également probable que la partie continentale d'Asie du Sud a été un carrefour menant vers de multiples voies de migrations.

Référence :
Fabrice Demeter a,b,1, Laura L. Shackelford c,1, Anne-Marie Bacond, Philippe Duringere, Kira Westawayf,
Thongsa Sayavongkhamdyg, José Bragab, Phonephanh Sichanthongtipg, Phimmasaeng Khamdalavongg,
Jean-Luc Poncheh, Hong Wangi, Craig Lundstromj, Elise Patole-Edoumbak, and Anne-Marie Karpoffl
Anatomically modern human in Southeast Asia (Laos) by 46 ka, PNAS, 20 juillet 2012.

Sources :
MNHN
ScienceDaily

Visuels : Fabrice Demeter (MNHN) et Laura Shackelford.

A lire également
La découverte de l'homme de Xuchang
La conférence à l'IPH lors de la sortie du livre consacré à l'Homme de Yunxian
La reconstitution d'un crâne, l'exemple de l'Homme de Yunxian par Amélie Vialet
L'exposition "Premiers hommes de Chine" sur le site de l'IPH
Les premiers hommes en Chine il y a 100 000 ans ?




Sur Hominides


Les différentes théories de expansion de l'homme


Evolution Homo sapiens
Les évolutions d'Homo sapiens


- Méthodes de datation

- Origine africaine de l'homme.


- L'homme de Pékin plus âgé ?
A lire !
Homo - Histoire plurielle d'un genre singulier
Claude-Louis Gallien
Une vision globale et complète de l'évolution de l'homme... Facile à lire et à petit prix !
Homo - histoires plurielles d'un genre singulier
Achetez Le singe en nous - Frans de Wall
 
L'atlas des origines de l'Homme
Douglas Palmer
Un grand livre qui présente l'ensemble des hominidés et des ancêtres de l'homme. Richement illustré avec de nombreux schémas, il permet une première approche de notre arbre généalogique. Pour tous .
En savoir plus sur L'atlas des origines de l'Homme.
Atlas des origines de l'Homme
Amazon