www.Hominides.com
Contacts
Art préhistorique > Art Mobilier
Art mobilier

Les objets décorés ou art mobilier

Art mobilier préhistoriqueDéfinition de l'art mobilier

Cette expression désigne les manifestations artistiques observées sur des supports transportables. La frontière avec l’art pariétal n’est cependant pas aussi nette qu’il ne paraît, quelques blocs de pierre gravés (Vénus de Laussel) ou sculptés se sont en effet détachés de la paroi et sont donc de ce fait présentés avec l'art mobillier.
Les supports sont en pierre, en l’os, en bois de renne ou en ivoire de mammouth, le bois ne s’est pas conservé.


Dossier Art préhistorique
- Explication de l'art préhistorique.
- Art pariétal - chronologie.
- Techniques utilisées - art pariétal
- Représentations - art pariétal
- Les signes géométriques, introduction
- Les mains dans la préhistoire
- Outils, armes et parure
- Les Vénus dans la Préhistoire
- Art rupestre
- La grotte Chauvet
- La grotte Cosquer

L’art mobilier s’observe pendant la même période que l’art pariétal, de l’Aurignacien à la fin du Magdalénien et, en gros, sur le même territoire. Les Vénus font cependant exception : elles sont inconnues en Espagne mais apparaissent jusqu’en Sibérie. Mis à part quelques exemples exceptionnels de modelage la technique se limite aux différents degrés de l’incision allant de la gravure fine à la ronde-bosse en passant par la gravure profonde. Certaines pièces portent cependant des traces de peinture.

Les outils et les armes

Les bâtons percés.
Le bâton percé (1-2) apparaît dès l’Aurignacien et persiste jusqu’à la fin du Magdalénien. Ces pièces sont taillées dans du bois de renne, le trou étant percé au niveau d’une enfourchure. Leur usage a donné lieu à plusieurs dizaines d’hypothèses, la plus courante est qu’ils servaient à redresser à chaud les pointes de sagaie en os. Leur décoration parfois absente ou rudimentaire devient, au Magdalénien, très élaborée parfois originale. Il s’agit d’animaux : chevaux, bisons, cerfs, rennes, bouquetin, mammouths, poissons…mais aussi souvent phallus (3-4) et plus rarement vulves.
La Laugerie-Basse Cervidé Gorge d'Enfer. Double phallus
3 - Gorge d'Enfer. Double phallus
Le roc de Marcamps. Phallus à tête humaine
1 - La Laugerie-Basse. Cervidé
Montgaudier. Mammifères marins
2 - Montgaudier. Mammifères marins   4 - Le roc de Marcamps. Phallus à tête humaine

Les propulseurs à crochet.
Cet objet, également en bois de renne, servait à propulser des sagaies. Les propulseurs de la préhistoire présentent une tige rectiligne d’une vingtaine de centimètres parfois terminée par un œillet, l’autre extrémité porteuse du crochet est décorée d’une ou deux figures animales sculptées en ronde-bosse : cheval, bouquetin, poisson, bison…. Les propulseurs ne s’observent qu’au Magdalénien et dans une région limitée : le Périgord et les Pyrénées (5-6-7).
Les Trois-frères. Bouquetins affrontés
Bruniquel. Cheval
Arudy. Bouquetin
5 - Les Trois-frères. Bouquetins affrontés 7 - Bruniquel. Cheval 6 - Arudy. Bouquetin

Les spatules.
Ces objets, d’usage inconnu, sont des pièces d’os plates allongées et polies dont une extrémité semblant former un manche a parfois la forme d’une queue de poisson (8).

Les baguettes demi-rondes.
Découpées dans des perches de bois de renne, de section semi-circulaire, parfois longues d’une vingtaine de centimètres, ces pièces étaient, très vraisemblablement assemblées deux à deux par collage pour former des pointes de sagaie. Il en existe de simples non décorées et des exemplaires décorés plus rares qui devaient être des objets d’apparat. Le décor est le plus souvent géométrique, plus rarement figuratif. Ces pièces apparaissent au Gravettien et atteignent leur apogée au Magdalénien.

Les objets précaires.
Souvent réalisées de manière admirable ces pièces ne portent pas de décor (10).
Les Eyzies. Salmonidé
Isturitz Baguette demi-rondes à décor géométrique
Arcanou. Harpons Magdaléniens
8 - Les Eyzies. Salmonidé 9 - Isturitz Baguette demi-rondes à décor géométrique 10 - Arcanou. Harpons magdaléniens long. 8,8 cm. et 6 cm

Les Lampes.
De très nombreuses lampes ont été retrouvées. Il s’agit le plus souvent de pierres brutes ou discrètement aménagées servant à transporter dans un léger creux un morceau de lard enflammé. Deux seulement sont des pièces travaillées et décorées, l’une provient de la grotte de La Mouthe (11) l’autre a été découverte au fond du puits de Lascaux (12-13).

Lascaux. Lampe La Mouthe. Lampe Lascaux. Lampe
12 - Grotte de Lascaux. Lampe 11 -La Mouthe. Lampe 13 - Grotte de Lascaux. Lampe

Les éléments de parure

Les objets destinés à la parure apparaissent tôt, dès le Châtelperronien, sous forme de dents percées ou, plus rarement aménagés par un sillon permettant de les suspendre. La crache de cerf, canine surnuméraire atrophiée, est particulièrement appréciée, au point de se rencontrer à la fois sous forme naturelle et sous forme de copies en os. Jusqu’à une époque récente, d’ailleurs, cette dent particulière ornait couramment les épingles de cravate et les chaînes de montre des chasseurs.
Voir aussi notre dossier consacré à la Parure dans la Préhistoire.

Les pendeloques.

Saint-Marcel. Pendeloque phallique On range traditionnellement dans cette catégorie des objets à suspendre dont la seule particularité est de n’être ni des contours découpés ni des rondelles. Deux exemples magdaléniens et complémentaires sont suffisants pour illustrer cette rubrique (20-21). Saint-Marcel. Pendeloque représenterait un périnée
20 - Saint-Marcel. Pendeloque phallique   Saint-Marcel. Pendeloque qui représenterait un périnée 5,7 cm

 

Les contours découpés (14-15).
Ces pièces originaires de Dordogne ou des Pyrénées sont datées du Magdalénien moyen. Elles représentent en grande majorité des têtes de chevaux finement gravées et découpées dans des os hyoïdes du même animal. L’os hyoïde, situé dans la gorge de l’animal, a une forme qui, pour un œil exercé, évoque une tête de cheval. Les contours découpés sont donc un exemple appliqué à l’art mobilier de la technique dite de l’utilisation des reliefs naturels qui est propre aux paléolithiques.

Isturitz. Têtes de Cheval Isturitz. Tête de bouquetin Isturitz. Têtes de Cheval
15 - Isturitz. Tête de Cheval long. 4,5 cm 14 - Isturitz. Tête de bouquetin 15 - Isturitz. Tête de Cheval long. 7 cm


Les rondelles.
Les rondelles se rencontrent à la même époque et dans les mêmes gisements que les contours découpés. Ce sont des rondelles d’environ 4 cm de diamètre, percées en leur centre. Elles sont découpées dans la partie mince d’une omoplate et présentent sur l’une de leur face, plus rarement les deux, une décoration en règle animalière faite de fine gravure (17-18-19).

Le Mas-d’Azil. Homme ithyphallique à tête animale, patte d’ours
La Laugerie-Basse. Bovidé
Le Mas-d’Azil. Découpe d’une rondelle dans une omoplate
18 - Le Mas-d'Azil. Homme ithyphallique à tête animale, patte d'ours
17 - Le Mas d'Azil. Bovidé gravé sur une rondelle.
Omoplate de renne.
19 - Le Mas-d'Azil. Découpe d'une rondelle dans une omoplate

Les plaquettes

D’assez nombreux sites produisent des plaques ou des plaquettes de dimensions variables, porteuses de décorations gravées (43). Les supports sont en calcaire, en grès, ou en schiste pour les plaquettes, en quartz pour les galets. Trois sites ont produit ces pièces en nombre considérable, plusieurs centaines voire plus du millier, La Marche (44) en Haute-Vienne, Enlène en Ariège. Le Parpallo en Espagne (Valence) détient le record 5 000 sur une période de 13 000 ans.

43 - Puy de Lacan - Oiseau et arrière-train de bovidé
44 - Grotte de la marche - Tête humaine


Suite du dossier consacré à l'art mobilier : les Vénus de la Préhistoire

Matières d'art
Collectif
Comment l'homme préhistorique s'est servi des matières dures animales (os, dent ou bois de cervidé) pour composer ses oeuvres d'art. Dans quelle mesure l'artiste est-il lié au matériau qu'il s'est choisi pour réaliser son oeuvre ?
Matières d'art
Art préhistorique

L'art préhistorique
Alain Roussot
Un grand livre dans un petit format !
Panorama très complet de l'art dans la préhistoire : techniques utilisées, type de représentations, théories pour expliquer l'art pariétal, rupestre et mobilier...
L'art préhistorique Pour tous.
  La Préhistoire
Acheter ce livre

La Préhistoire
Denis Vialou
Initialement publié en 1991, La Préhistoire de Denis Vialou a joué un rôle novateur dans l’analyse descriptive des représentations préhistoriques.
Nouvelle édition 2006.
   
   
22/12/04 revue le 09/03/14
Textes et choix des images : ZAF