www.Hominides.com
Contacts

Lieux > Ariege > Visitez la région > Grotte de Bédeilhac

Grotte de Bédeilhac - Ariège - Pyrénées

Grotte de Bédeilhac
L'art préhistorique sous toutes ses formes


Grotte de Bedeilhac, un porche d'entrée gigantesque
Grotte de BedeilhacLa grotte de Bédeilhac
Un festival d’art préhistorique sous toutes ses formes : art pariétal, art mobilier, gravures sur plaquettes… Au total c’est presque 440 représentations sur les parois et sur le sol de la grotte, ainsi que 1000 objets (plaquettes, bois ou os gravé, outils…)
 Les Magdaléniens, il y a 15 000 ans, ont investi l’ensemble de la grotte, en laissant ainsi des traces de leur passage et en allumant des foyers, preuve d’une occupation récurrente.
Si la grotte de Bédeilhac avait été préservée pendant 150 siècles, le dernier siècle, avec l’utilisation militaire de la grotte durant la seconde guerre mondiale, a été dévastateur, surtout sous le porche d’entrée.  
Photo à droite : Kroko pour Hominides.com    


Situation
La grotte de Bédeilhac se trouve dans le bassin de Tarasco-sur-Ariège dans le massif du Sédour, sur la commune de Bédeilhac-et-Aynat. Elle est située à 690 mètres d’altitude. C’est un immense porche d’entrée qui s’ouvre sur une galerie de plus de 750 mètres de longueur.
A seulement 4 kilomètres de Tarascon-sur-Ariège la grotte de Bédeilhac mérite un tout petit détour, d'autant que l'acceuil est très sympathique !

Histoire des recherches et des fouilles à Bédeilhac
La grotte de Bedeilhac en 1837L'immense taille du porche de la grotte de Bédeilhac a fait qu'elle a toujours été connue par les habitants de la région : on ne peut pas ignorer une cavité de de cette taille ! Elle faisait même l'objet de visites organisées pour les touristes qui cherchaient quelques sensations mais uniquement pour l'aspect géologique et grandiose des lieux... (voir la gravure ci-contre).
En 1866 : fouilles par Filhol, Noulet et Felix Garrigou.
En 1906 : découverte par Edouard Harlé des peintures de bisons, chevaux, rennes et bouquetins identifiées par la suite par l'abbé Breuil, Hugo Obermaier et Cartailhac.
En 1924 et 1925 : Georges Vidal découvre et fouille le sol de la galerie qui porte aujourd’hui son nom. 
En 1927 : R. Sawtelle, I. Treat and P. Vaillant-Couturier  visitent la cavité et publient sa description dans le livre Primitive Hearths in the Pyrenees. Ils y décrivent des objets découverts à Bédeilhac : pointes de flèches, grattoirs, dents de chevaux gravées…
La même année l’abbé Breuil authentifie les représentations de la galerie Vidal.
De 1927à 1929 : Joseph Mandement and B. Jauze fouillent des terrasses dans la Salle de l’éboulis et découvrent de nombreuses plaquettes gravées.
La grotte de Bédeilhac est classée monument historique le 18 septembre 1929.
Joseph MandementDe 1935 à 1939 : le commandant Octobon et son fils Robert mènent des investigations poussées dans la Salle Terminale.
De 1939 à 1944 : les Allemands aménagent la galerie dans le but d’en faire une usine de construction d’avions.
En 1941 : Romain Robert poursuit seul (mais avec l’approbation de l’abbé Breuil qui s’était à nouveau déplacé en février), les fouilles qu’il va publier dans le  Bulletin de la Société Préhistorique Française (B.S.P.F.) en 1943.
En 1944 : les forces d’occupation allemandes effectuent à nouveau des travaux dans la grotte. R. Robert fait des fouilles pour sauver ce qui peut l’être dans la galerie Vidal.
En 1950 : M. Martel fouille la Galerie Vidal et met à jour de nouvelles plaquettes. Il est suivi par R. Robert qui reprend les fouilles jusqu’en 1953.
Depuis 1986 à 1995 : Georges Sauvet étudie et met à jours les différents relevés de la grotte ainsi que les plaquettes.
De 1993 à 1996 : c’est toujours la galerie Vidal qui est fouillée, mais par Michel Barbaza.
C'est René Galli, actuel responsable de la grotte qui a réalisé les dernières études.  

Visite de la grotte
La magistrale entrée de la grotte de Bédeilhac indique que la formation de la cavité ne s’est pas réalisée avec quelques torrents grignotant petit à petit les parois. C’est en fait les glaciers, il y a plusieurs dizaines de milliers d'années, qui ont laminé et creusé la cavité, lui donnant ses dimensions incroyables : le porche d’entrée est situé à 57 mètres de haut, la grotte se prolonge sur une longueur de 750 mètres. 

L'art préhistorique à Bédeilhac
Si les Magdaléniens ont voulu faire une sorte de synthèse de l'art préhistorique, il est évident qu'il ont choisi Bédeilhac ! Les découvertes dans la grotte sont aussi diversifiées que si on avait voulu faire un musée de l'art préhistorique... D'ailleurs la grotte de Bédeilhac a fourni un grand nombre de matériel pour tous les musées de France.

Représentations sur les parois
Pour l'art pariétal les Magdaléniens ont utilisé presque toutes les techniques disponibles, du tracé au charbon de bois (bison dessiné en noir) à la peinture complète de l'animal en bichromie, en passant par les mains positives.
Certes les peintures ne sont pas aussi bien conservées qu'à la grotte voisine de Niaux, mais l'émotion devant les représentations est bien réelle.

bison salle terminale
Bison de la galerie Vidal
Une figure de 2,5 mètres de long
Relevé H. Breuil
Bison dessiné en noir
de la salle terminale
Photo Nicole Pailhaugue
Grand bison noir de Bedeilhac Main positives
Grand bison noir de Bédeilhac
A noter la ligne de points rouges en dessous de l'animal
Photo R. Robert
Mains positives
Relevées à Bédeilhac


Modelages et gravures sur le sol
Les modelages en argile sont extrêmement rares dans l'art préhistorique puisqu’on ne connaît d'autres exemplaires que dans trois autres sites en France : Montespan, le Tuc d’Audoubert, et Labouiche. Ceux de Bédheilhac ont été réalisés sur le sol, presque cachés sous des surplombs rocheux. On suppose que plusieurs d'entre eux ont été effacés accidentellement car les préhistoriens cherchaient des gravures et des peintures sans faire attention au sol !
Bison modélé sur sol argileux Vulves tracées au doigt
Bison modelé en bas-relief sur le sol argileux, percé d'un trou au centre
Photo Michel Lorblanchet
Vulves tracées sur le sol argileux
Photo Michel Lorblanchet
Art mobilier

Les plaquettes
Une énorme partie de l’art moblier de Bédeilhac est constituée de plusieurs centaines de gravures sur support minéral. Les Magdaléniens ont utilisé la forme ou le modelé des plaquettes en ajoutant ou soulignant, parfois d’un ou deux traits de gravures pour faire apparaître une tête d’animal… Le commandant Octobon les surnomma les « têtes d’angles » car elles sont le plus souvent « calées » dans l’un des angles de la plaquette.

Les sculptures et les modelages
Sur bois de renne, sur os ou sur des dents d'animaux, les Magdaléniens ont utilisé tous les supports à disposition. La finesse et les détails démontrent un art et une technique totalement maîtrisés.
Le faon à l'oiseau sculpté sur bois de renne est un morceau de propulseur dont l'image a fait le tour du monde.
Têtes d'angles : profils d'animaux
Plaquettes de grès tendre utilisant un angle pour figurer un museau d'animal. Dessins G. Sauvet (Le propre de l'homme) Musée de Préhistoire Régionale de Menton)
Bison gravé Protomé d'animal dans l'argile
Bison gravé sur plaque de limon
exposé au Musée d'Archéologie Nationale - Photo Kroko
Pattes d'animal modelé dans l'argile
Musée d'archéologie nationale (C) RMN / Daniel Arnaudet
Faon à l'oiseau - propulseur Figurine humaine dite "Dame à la capuche" Figurine à la capuche de profil
Propulseur "Le faon à l'oiseau" découvert par Romain Robert
Bois de renne
Musée d'archéologie nationale (C) RMN / Loïc Hamon
Figurine humaine dite "Figurine à la capuche"
sculptée dans une dent de cheval
Musée d'archéologie nationale (C) RMN / Loïc Hamo

C.R.

Sources :
Dictionnaire de la Préhistoire, André Leroi-Gourhan
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1946_num_43_9_2112
L’art mobilier non classé de la grotte de Bédeilhac – Georges Sauvet
http://w3.utah.univ-tlse2.fr/bedeilhac/Bed_Archeo.html
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/crai_0065-0536_1927_num_71_3_75492
http://w3.utah.univ-tlse2.fr/bedeilhac/index.html
Photos Europeana
Le propre de l'homme

Un grand grand nombre de photos…
http://www.culture.fr/recherche/?typeSearch=collection&SearchableText=B%E9deilhac-et-Aynat&portal_type=CLT_Site_Note

Cette page fait partie du dossier Préhistoire de Pyrénées
La préhistoire des Pyrénées


La grotte de Bédeilhac en bref...

Type : Technique Période Occupation Restes humains
Grotte couloir

Peintures, gravures, moulages Magdalénien moyen et supérieur - 11 000 à - 15 000 ans Non
Dimensions Nombre de représentations     Outils
750 mètres de long et jusqu'à 40 mètres de large 440 représentations d'art pariétal
     
Localisation Accessibilité Date de la découverte Particularités  
  Pour tous mais certaines représentations sont difficles à voir.

1906 pour la découverte des peintures pariétales    


Pour en savoir plus sur la Grotte de Bédeilhac, le Paléolithique et la préhistoire dans les Pyrénées

Visite de la Grotte de Bédeilhac
Pratique
La Grotte préhistorique
de Bédeilhac

René Gailli
Connaître la Préhistoire
des Pyrénées
Jean Vaquer
Jours de visite

Du 1er octobre au 31 Mars
visite à 15 heures.

Du 7 juillet au 31 août
visites de 10 heures à 17 heures

Vacances d'hiver et de Noël
visites de 14h30 à 16h30.

Fermé de 25 décembre et le 1er janvier

09400  BEDEILHAC-ET-AYNAT
Téléphone  : +33 (0)5 61 05 95 06
E-mail : visitgrotte@sfr.fr

Tarifs:
Adulte   9,50 euros
Enfant   5,00 euros



La grotte préhistorique de Bedeilhac - Galli
Amazon
Un ouvrage (et le seul) uniquement consacré à la Grotte de Bédeilhac par René Gailli, le responsable de la grotte.
Il présente la Préhistoire de la cavité mais également la partie historique et toutes les découvertes réalisées.
Pour tous.

Les grottes ornées de la Préhistoire

Michel Lorblanchet
Les grottes ornées de la préhistoire
L'auteur nous permet de découvrir les grottes ornées par les chasseurs de rennes... Une illustration abondante montre tous les aspects de l'art pariétal de toutes les régions du monde.
Très explicatif.
Pour tous publics.
 
Connaître la préhistoire de Pyrénées
Amazon
A la fois guide des Pyrénées préhistorique mais aussi mine d'informations sur la chronologie des différents sites de la région. Très nombreuses photos et documents.

Le Magdalénien

Dominique Sacchi
Le Magdalénien L'art du Magdalénien au Paléolithique supérieur mais aussi la vie des hommes 13 000 ans en arrière : habitat, vêtements, techniques de chasse et traditions culturelles...
Très complet.
amazone  

Un livre introuvable ? essayez sur PriceMinister  

Mise à jour le 24/07/12