www.Hominides.com
Contacts

Dossiers > Domestication du feu à la préhistoire

Domestication du feu

L'homme maîtrise le feu

Comment faire et maîtriser le feu à la préhistoireLa maîtrise du feu est importante dans l'évolution humaine. C'est l'une des premières preuves de notre humanité. En effet, l'homme est le seul animal qui a non seulement domestiqué le feu, mais qui a aussi été capable de le reproduire à volonté.
"Aux environs de 400 000 ans, avec l'apparition des premiers foyers aménagés, se développe vraisemblablement autour du feu une vie sociale plus organisée. Le feu a été un formidable moteur d'hominisation. Il éclaire et prolonge le jour aux dépens de la nuit ; il a permis à l'homme de pénétrer dans les cavernes. Il réchauffe et allonge l'été aux dépens de l'hiver ; il a permis à l'homme d'envahir les zones tempérées froides de la planète. Il permet de cuire la nourriture et, en conséquence, de faire reculer les parasitoses. Il améliore la fabrication des outils en permettant de durcir au feu la pointe des épieux. Mais c'est surtout un facteur de convivialité". Henry de Lumley 2004.

Premières traces de foyer

Zhoukoudian : un foyer chinois de 400 000 ans
Les découvreurs du site de ZhoukoudianLes premières traces de feu entretenues sont datées de
- 400 000 ans, à Zhoukoudian en Chine. On y a retrouvé de nombreuses pièces en os et des pointes de bois de cerfs, toutes durcies au feu. Ces différents vestiges prouvent que les sinanthropes ont maîtrisé et entretenu des foyers sur le site. Cela représente une hauteur totale de 6 mètres de cendres, en 4 couches superposées, qui contenaient des charbons, des pierres brûlées et même quelques ossements humains.


D'autres feux entretenus

D'autres sites présentant des traces de foyers ont également été repertoriés, principalement en Europe : Vertesszöllös (Hongrie), Terra Amata (Nice - France), Lunel Viel (France), Achenheim (Bas Rhin) et à Menez-Dregan (Bretagne- France).
D'une manière générale on estime que l'utilisation du feu s'est généralisée en Europe il y a environ - 400 000 ans.
En 2014, une étude montre que le feu était maîtrisé sur le site de Qesem, en Israël.
Le site de Prezletice (République Tchèque) présente également des traces de foyers estimées à - 650 000 ans... mais sans preuve que ce feu ait été intentionnellement allumé. En 2016, le site de Cueva Negra, en Espagne, présente des traces de foyer vieux de 800 000 ans, ce qui en ferait le plus ancien foyer préhistorique européen.

Et l'Afrique ?
Quelques sites sur le continent africain présentent également des traces de combustions anciennes (1,5 Ma) mais certainement dues à des incendies naturels : Chesowanja et Gadeb (Ethiopie), Bodo (Kénya). Le site de Wonderwerk, en Afrique du Sud, présente des ossements calcinés il y a 1 million d'années... Le feu était-il déjà maitrisé par les hominidés à cette époque ?
Un foyer plus ancien ?
Site de Gesher Benot Ya'aqovC'est en Israël, sur le site de Gesher Benot Ya'aqov, que des traces de feu ont été retrouvées. Graines, bois, silex brûlés semblent prouver l'existence d'un ou plusieurs foyers il y a 790 000 ans..
Les scientifiques restent dubitatifs sur le fait que ce foyer ait été véritablement intentionnel.
D'après Claire Gaillard (CNRS), la dissémination des éléments carbonisés écarte la possibilité d'un incendie accidentel.
Octobre 2008
Une nouvelle étude de ce foyer indique que le site a été occupé successivement 12 fois. Les silex brulés à différentes époques montrent que les differentes générations d'hommes avaient la capacité à allumer un feu à volonté
(Revue Quaternary Sciences Reviews).

Pourquoi faire du feu ?
Retrouver d'anciennes traces de foyers ne donne pas forcément leurs fonctions !
Les restes calcinés, comme les ossements, les morceaux de bois ou encore les pierres, n'indiquent pas la finalité du foyer. Les anthracologues peuvent identifier les restes de combustion, les essences de bois, mais il ne peuvent, dans la majorité des cas, qu'imaginer le but poursuivi par nos ancêtres.

La production de chaleurL'homme maîtrise le feu
Neige, pluies et longues périodes de froid, nos ancêtres ont rapidement dû préférer la proximité d'un foyer aux rigueurs du climat. Positionné à l'entrée d'une grotte, le feu permettait de chauffer rapidement l'espace. Les hommes pouvaient donc se regrouper et profiter d'un environnement plus hospitalier.

Protection
Comme indiqué en début d'article, l'homme est le seul animal à avoir domestiqué le feu, et surtout la peur qu'il exerce ! Un feu entretenu, ou une simple torche enflammée, suffisent à effrayer ou éloigner les animaux sauvages. Cette défense passive a dû donner un net avantage aux tribus qui maîtrisaient son utilisation.

Cuisson des aliments
Hasard, accident... on ignore comment nos ancêtres ont pu découvrir la cuisson des aliments... Mais on peut imaginer les avantages immédiats qu'ils ont pu en tirer : mastication plus aisée, digestion facilitée, goût plus agréable. Les nombreux restes d'os d'animaux retrouvés dans les foyers démontrent que la pratique s'est rapidement développée.

Comment faire du feu ?
Contrairement à une idée reçue, nos ancêtres ne frottaient pas 2 silex pour allumer un feu... Cela ne sert à rien ! Tout simplement parce que percuter 2 silex ensemble ne produit, au mieux, que de toutes petites étincelles, très éphémères, qui ne s'éjectent pas... et donc sans aucune chance d'allumer une quelconque brindille ou combustible, même placé à proximité !
Seuls deux moyens "simples" ont été recencés pour allumer un feu...

La Percussion
Faire du feu par percussionTrois éléments sont nécessaires pour allumer un feu par percussion : du silex, un minerai de fer (de la pyrite ou de la marcassite) et un initiateur (un végétal ou un champignon). La percussion du silex sur le minerai de fer (comme avec un briquet) éjecte des étincelles sur l'initiateur et durent pendant 2 secondes. C'est un temps suffisant pour provoquer des braises qui seront entrenues ensuite avec des herbes sèches.
Le plus vieux briquet ?
C'est dans la grotte de Chaleux (Belgique) qu'un nodule de pyrite a été découvert...
Il est daté de 13 000 ans BP.
Outre ce briquet, le site a délivré une grande dalle de psammite représentant des aurochs.
     
Le silex
La marcassite
Brindilles enflammées
Le silex : véritable briquet de la préhistoire...
La marcassite, pour générer des étincelles...
Des brindilles pour entretenir les braises

La Friction
Faire du feu par frictionCette méthode ne nécessite que deux morceaux de bois. Le frottement de l'un sur l'autre génère un tas de sciure échauffé. Ce "nid" de chaleur va générer quelques braises... qui permettront d'allumer ensuite des brindilles sèches...
Le principal problème consiste à bien choisir les essences de bois en fonction du but recherché.
Cette méthode a laissé peu de traces anciennes (le bois ne se conservant que dans certaines conditions).



Nos ancêtres qui avaient la maîtrise du feu
Scientifiquement prouvé, la maîtrise du feu est relativement récente (-400 000 ans). D'autres découvertes pourront peut-être, dans le futur, faire reculer cette date. Ceci explique que seul un petit nombre de nos ancêtres soit reconnu comme ayant domestiqué le feu.

Homo erectus
Homo erectus
Tautavel
Homo floresiensis
Homo sapiens
Homo sapiens
Cro-magnon
Homo
neanderthalensis
Homo erectus
Homme de Tautavel
Homo floresiensis
Homo sapiens
Homme de Cro-Magnon
Homo neanderthalensis

Les traces de foyers laissées par nos ancêtres
Les archéologues explorant les sites doivent déterminer si les traces de carbonisation dans les couches stratigraphiques sont réellement issues d'un foyer ou proviennent d'un simple incendie.
Pour identifier un foyer fabriqué par l'homme, plusieurs indices sont possibles :
- si une ou plusieurs couches de cendres se sont déposées (indiquant par là-même que le foyer a été utilisé et réutilisé),
- la présence de pierres ou galets délimitant la zone du foyer,
- la présence d'ossements carbonisés démontrant la cuisson de morceaux de viandes...

Foyer de Terra Amata
Foyer de Laugerie-Basse
Foyer de Menez-Dregan
Terra Amata
reconstitution d'un foyer
Expo "Les premiers habitants de l'Europe"
Laugerie-Basse
Couche brune de foyer
Menez-Dregan
reconstitution d'un foyer
Expo "Les premiers habitants de l'Europe"

Pour aller plus loin

La longue histoire de la production du feu

La Préhistoire

Musée de Paléontologie Humaine de Terra Amata

Vignette du dossier : Dessin Copyright Eric Le Brun

A lire :

     
La Grande Aventure du feuLa grande aventure du feu
Bertrand Roussel - Paul Boutié
L'histoire des origines du feu, les techniques employées pour l'allumage du feu depuis la préhistoire. [pour tous]

La domestication du feu - De LumleyLa domestication du feu
Henry de Lumley
L'histoire humaine commence véritablement avec la maîtrise du feu. Comment Homo erectus et, plus tard, Homo sapiens et Neandertal ont-ils appris à allumer le feu à leur gré ? Comment expliquer que, sans se rencontrer, ils aient été en mesure au même moment, en des endroits différents de la planète, de l'apprivoiser ?
La domestication du feu - De Lumley
Nouveauté mai 2017
Le Feu avant les allumettes
J. Collina-Girard
Un document de référence entierement consacré à l'utilisation du feu dans la préhistoire.
[pour amateurs et passionnés]
Amazon


L'odyssée de l'espèce
Jacques Malaterre - Yves Coppens
Le document-fiction qui a permis à la paleoanthropologie de rentrer dans tous les foyers...

La guerre du feu
J. J. Annaud
Romancé, mais argumenté... un excellent film qui comporte toutefois quelques scènes qui peuvent choquer les plus petits...

En savoir plus sur La Guerre du Feu

Produire le feu de la préhistoire à nos joursProduire du feu de la préhistoire à nos jours
Sous la direction de Bertrand Roussel
En septembre 2009, avait lieu un colloque réunissant les plus grands spécialistes sur le thème des différents moyens de production du feu. Ce livre très illustré et documenté regroupe les interventions des différents acteurs de ce colloque.

Amazon
     



Utilisation des textes du site :
En dehors du cadre personnel, vous devez impérativement soumettre à la rédaction d'Hominides.com une demande d'utilisation des textes et/ou schémas figurant sur le site, en précisant vos motivations.
Particulièrement, la reprise d'articles, de dossiers ou de schémas, pour une publication sur internet doit obligatoirement faire l'objet d'une demande d'autorisation préalable (contactez la rédaction).
 "Faire un simple copier-coller du travail d'un autre pour enrichir son propre site n'est ni valorisant, ni intéressant pour les internautes".

 
28/02/05
Mise à jour le 31/07/18