www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News - Les premiers feux en Afrique du Sud il y a 1 000 000 d'années ?
Les ancêtres de l'homme maitrisaient-ils le feu il y a 1 million d'années à Wonderwerk ? (03/04/12)

Des traces de foyers utilisés par l'Homme il y a 1 million d'années ?
Des ossements calcinés découverts dans la grotte de Wonderwerk en Afrique du Sud repoussent la domestication du feu de - 300 000 ans

Publiée le 2 avril dans PNAS et réalisée par une équipe internationale, l'étude de traces de combustion trouvées dans une grotte sud-africaine suggère que les hominidés occupant les lieux il y a 1 million d'années auraient déjà domestiqué le feu... au moins 200 à 300 000 ans plus tôt que ne le supposaient les paléoanthropologues. 

Les traces  d'un foyer il y a 1 million d'années en Afrique du Sud ?L'étude
Des chercheurs canadiens, israéliens, américains, sud-africains et allemands ont procédé à l'analyse approfondie de sédiments datés (géologiquement) de 1 million d'années, extraits de la grotte de Wonderwerk, en Afrique du Sud, et y ont découvert des traces de combustion qu'ils estiment provenir de feux de camp paléolithiques.

Des données précises...
La mince couche sédimentaire a été examinée au microscope et sa composition moléculaire analysée par spectrométrie (via un faisceau infrarouge traversant les échantillons). La présence de fragments d'os à arêtes vives (non érodés) et de cendres végétales bien conservées suggère que ni le vent, ni l'eau ne peuvent avoir amené là des débris provenant d'un incendie naturel extérieur : la combustion a vraisemblablement eu lieu dans la grotte.
Photographie d'un morceau d'os calciné découvert dans la grotte de Wonderwerk. Pour les chercheurs, les sédiments d'argile cuits, et les fragments d'os indiquent l'utilisation du feu par l'homme sur un million d'années. Photo: Goldberg

Les traces ne sont pas celles d'une combustion spontanée à haute température, comme celle de guano (riche en phosphate) de chauves-souris, comme cela se produit parfois. Au contraire, la matière osseuse minéralisée, en partie décolorée, a été chauffée à une température de 450 à 700°C, soit celle d'un petit feu de camp. « Avant cela, je ne croyais pas que les humains utilisaient le feu si tôt. Mais il n'y a pas d'autre explication », dit Francesco Berna, de l'Université de Boston, qui a participé à l'analyse.

... mais des interprétations controversées
« Je pense que cette recherche établit aussi bien qu'il est possible que, voici 1 million d'années, les premiers humains étaient capables de contrôler le feu », estime l'archéologue Michael Chazan, de l'Université de Toronto, co-directeur de l'étude.

Le primatologue Richard Wrangham, de l'Université de Harvard, lors de recherches antérieures, avait observé chez Homo erectus- l'utilisateur supposé de ces feux, qui vivait en Afrique (où on l'appelle parfois Homo ergaster) à cette époque - des molaires relativement faibles et un intestin apparemment modeste : des indices suggérant, selon lui, la consommation d'aliments cuits. Il considère pour sa part que cette nouvelle étude est « une avancée majeure ».

Cependant, elle n'a pas apporté la preuve que les sédiments eux-mêmes, autour des traces d'os ou de végétaux calcinés, avaient été brûlés ou chauffés, relève Wil Roebroeks, archéologue à l'Université de Leiden (Pays-Bas) : « ceci suggère que le feu n'a pas brûlé sur le lieu de l'échantillonnage, mais que le matériau carbonisé a été transporté à partir d'un incendie survenu à proximité », soutient-il.  

Un enjeu important
Nutrition, chauffage, artisanat, socialisation... : tous ces aspects de l'utilisation du feu, essentiels au développement de l'humanité, rendent importante la question de la date de son apparition. Si des indices vieux de 700 à 800 000 ans, découverts en Israël, restent controversés, d'autres, consensuels, faisaient jusqu'alors remonter les plus anciens foyers connus - en France et en Chine - à une époque située entre -450 et -400 000 ans. Si elle était confirmée, la découverte de ces foyers d'Afrique du Sud - allumés ou bien récupérés d'incendies puis entretenus - reculerait donc cet évènement de 200 à 600 000 ans !

F. Belnet  

Sources :
Siencemag,
Nature.com,
AFP

Grotte de Wonderwerk
La grotte de Wonderwerk
La grotte de Wonderwerk est située dans les roches dolomites des Collines de Kuruman dans la province du Nord du Cap en Afrique du sud. La stratigraphie présente des sédiments et des artefacts qui pourraient indiquer une présence humaine sur le site il y a 2 millions d'années.

A lire également
La production du feu de Bertrand Roussel du Musée de Terra Amata à Nice
La maîtrise du feu en Europe il y a 400 000 ans ?
2016 Néandertal utilisait-il un accélerateur pour faire démarrer un feu ?

Feu et Préhistoire sur Amazon

 

Sur Hominides

Comment faire et maîtriser le feu à la préhistoire
La maîtrise du feu
à la préhistoire



- La production du feu un article de Bertrand Roussel


- Le premier feu à la préhistoire

A lire
La grande aventure du feu
Bertrand Roussel
Paul Boutié

L'histoire des origines du feu, les techniques employées pour l'allumage du feu depuis la préhistoire. [pour tous]
La Grande Aventure du feu
Amazon

Produire du feu de la préhistoire à nos jours
Sous la direction de Bertrand Roussel
Réédition 2015
En septembre 2009, avait lieu un colloque réunissant les plus grands spécialistes sur le thème des différents moyens de production du feu. Ce livre très illustré et documenté regroupe les interventions des différents acteurs de ce colloque.
En savoir plus sur Produire du feu de la préhistoire à nos jours
Produire le feu de la préhistoire à nos jours
Amazon
 
 
Comparatif de credits, prets personnels, rachats de credits