www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News
L'homme de Flores, un nain crétin ? (05/03/08)

Homo floresiensis : et maintenant, l'hypothèse du "nain crétin" !
Après la microcéphalie, le cerveau trop petit, c'est maintenant ses carences alimentaires qui sont mises en avant.

Homo floresiensis - hobbit - nain crétinDernier épisode de la "guerre sientifique" autour d'Homo floresiensis
Des scientifiques australiens publient une nouvelle étude sur l'homme préhistorique de l'île de Flores en Indonésie. Pour les chercheurs, Homo floresiensis n'est pas une nouvelle espèce, juste un Homo sapiens souffrant d'une carence en iode.
Cette étude a toutefois été complètement rejetée par l'équipe de découvreurs du célèbre hobbit la traitant même de non-sens complet ou de mascarade...

L'étude du crâne
Dans la dernière éditon des Proceedings of the Royal Society, les chercheurs de la University of Western Australia and RMIT University présentent leur dernière théorie : les hommes de Flores sont des sortes de nains crétins résultant de déficiences alimentaires avec en particulier un manque d'iode durant la grossesse.

Ils sont arrivés à cette conclusion après avoir étudié les images de crânes des fossiles de Flores. Les caractéristiques anatomiques ont été comparées avec des spécimens de musée d'hommes souffrant d'une affection connue sous le nom d'hypothyroïdie congénitale.
Le groupe australien n'a pas examiné le fossile original .
Elément important de leur étude : les chercheurs pointent une partie du crâne, un creux, au niveau de l'hypophyse qui semble élargie sur LB1, le premier fossile découvert dans la grotte.

Hypothyroïdie congénitale
Une carence en iode combinée avec d'autres facteurs environnementaux peut détruire la glande thyroïde de l'enfant dans l'utérus et provoquer une forte réduction de la croissance osseuse et une diminution de la taille du cerveau. Autrement dit, l'enfant ne se développe pas complètement et ne grandira jamais de plus d'un mètre avec des désordres intellectuels profonds : un nain crétin.

Le Docteur Peter Obendorf (RMIT University) déclare : "Les nains crétins grandissent d'un mètre au maximum et leur ossature présente des caractéristiques spécifiques que l'on retrouve chez les hobbits de Flores"

Nombreuses réactions suite à la publication
Colin Groves, de l'Université Nationale d'Australie, qui ne faisait pas partie de l'équipe de la découverte, indique qu'un grand nombre des éléments avancés dans l'étude manquent de preuves.
«Je suis affligé de voir que des scientifiques de renom participent à cette mascarade".

Pour Peter Brown (University of New England), membre de l'équipe d'origine de la découverte, le creux examiné est simplement dû à la manipulation du fossille lors de son excavation. "Cette nouvelle étude est complètement absurde et sans le moindre appui factuel".
«Les auteurs n'ont pas examiné les fossiles originaux, ils ont peu d'expérience avec les fossiles hominidés et dépendent de données obtenues par d'autres'', rajoute-t-il.

L'origine du hobbit n'est pas encore assurée...
L'équipe de la découverte et d'autres chercheurs pensent que les membres de cette espèce naine, qui vivait sur Flores entre 95 000 et 12 000 ans en arrière, sont les descendants d'hominidés anciens comme les autralopithèques.
L'équipe de la University of New England soutient que les hobbits sont des descendants d'Homo erectus qui auraient atteint l'île de Flores il y a 1 million d'années. Ils voient donc Homo floresiensis comme une espèce distincte de la lignée humaine.

Comment stopper définitivement cette gue-guerre ?
Une analyse génétique d'Homo floresiensis permettrait de comparer le hobbit avec Homo sapiens et décider ainsi de son statut : espèce à part ou Homo sapiens dégénéré...
Malheureusement, il faudrait retrouver d'autres restes fossiles car ceux déjà étudiés ont été manipulés et donc contaminés par l'ADN humain.

 
 


News05/03/08

Sources :
- BBC News
- ABC Sciences on line


Sur Hominides
- Homo floresiensis : études et polémiques
- Homo sapiens

- Homo erectus

A lire