www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités
Le crâne de Dali correspond-il à un Homo sapiens de 260 000 ans ? (20/11/17)

Il était une fois l’homme… en Chine…
Un scientifique chinois tente à nouveau de déplacer le berceau de l’humanité en Chine

Dali un Homo sapiens chinois de 260 000 ans


En 1978 ce sont des équipe chinoises qui ont trouvé un crâne à 30 km au nord de la ville de Dali dans la province du Shaanxi, dans le centre de la Chine. Il serait daté entre - 267 et - 258 000 ans. Du fait de crêtes sus-orbitaires robustes et d’insertions musculaires importantes  le crane, très bien conservé, a été attribué initialement à l’espèce Homo erectus.
Les études qui ont suivi (Wu 1981, 1989) ont revu les dimensions du crâne pour aboutir à la conclusion que ses caractéristiques morphologiques étaient à mi-chemin entre Homo erectus et Homo sapiens.
Une nouvelle étude à été publiée dans American Journal of Physical Antrhopologie.

Crâne découvert à Dali en 1978
Profil Photo par Sheela Athreya




Une nouvelle étude du crâne
Une nouvelle analyse, menée par des experts de l'Académie chinoisedes sciences à Beijing, indique que le crâne partage de nombreuses caractéristiques avec les humainsmodernes.  L'équipe de chercheurs  déclare que les restes fossiles sont semblables aux crânes Crâne de Dalid'Homo sapiens trouvés dans les années 60 sur le gisement de Jebel Irhoud au Maroc. Ce dernier a fait l’objet d’une récente et importante communication car il a été daté de -300 000 ans, ce qui en fait le plus ancien Homo sapiens connu dans le monde. 
Pour le professeur Sheela Athreya, co-auteur de la nouvelle étude chinoise : «Cette similitude avec Jebel Irhoud est surprenante parce que nous nous attendions à ce que le crâne de Dali montre des ressemblances  avec d'autres spécimens chinois, en particulier avec ceux qui l'ont précédé (Homo erectus)… »
Crâne de face Dali Photo par Sheela Athreya

Des implications sur l’évolution des hominidés ?
Les chercheurs chinois indiquent que cette ressemblance avec les fossiles d’Afrique du Nord démontre que les origines d’Homo sapiens sont plus  complexes que ce qui était généralement admis.. . A la place d’une origine africaine unique l’équipe penche pour une évolution à plusieurs niveaux.
Sheela Athreya précise "Ceci indique un processus complexe qui implique une grande partie de l'Eurasie dans l'évolution de notre espèce, plutôt qu'un seul événement, un seul point d'origine et un seul processus."
Sachant que le plus ancien Homo sapiens est africain et daté de 300 000 ans alors que le prétendant asiatique n’est âgé que de 260 000 ans, les chercheurs ont essayé d’imaginer des allers retours nombreux entre l’Asie et l’Afrique pour essayer de mettre Dali au centre de l’évolution humaine…
Les chercheurs imaginent que de petits groupes d'ancêtres africains ont émigré en Eurasie il y a 200 000 ans. Ces individus  ont alors développé des traits d’hommes modernes en Asie de l'Est avant de repartir vers l’Afrique et se mélanger avec des populations autochtones.

Homo sapiens aurait évolué à partir de ces groupes croisés et se serait alors répandu dans le monde entier, emportant avec lui des éléments de son passage en Chine. Ces multiples déplacement de population sont tout à fait possible mais on a vraiment l’impression que l’on cherche à nous imposer une belle histoire pour déplacer en partie les origines de l’homme moderne en Chine… 
Nouvelle théorie de l'écolution humaine par les chinois
La nouvelle hypothèse du développement d'Homo sapiens par la Chine

Une hypothèse très fragile
D’un point de vue génétique, toutes les études réalisées par différents laboratoires vont dans le même sens : les origines d’Homo sapiens sont africaines. A aucun moment les chercheurs internationaux n’ont trouvé des traces d’ADN asiatique dans les différentes études. Il apparait difficile d’imaginer que les brassages génétiques avec l’Eurasie n’aient laissé aucun vestige dans notre évolution.
Le professeur Chris Stringer (Natural History Museum de Londres)  a déclaré à la revue  New Scientist que les découvertes marocaines et chinoises étaient similaires d’un point de vue anthropôlogique, mais il emet des doutes sur les conclusions  du professeur Athreya.

«Quand on prend en compte la  grande quantité de données génétiques, il devient très difficile de donner à la Chine un rôle significatif dans les origines de l’homme moderne», a-t-il déclaré. Il rajoute être  « ouvert aux relations Asie-Afrique à l'heure actuelle, mais l'Asie occidentale et l'Afrique, pas plus loin géographiquement parlant ».

CR

Sources :
A multivariate assessment of the Dali hominin cranium from China: Morphological affinities and implications for Pleistocene evolution in East Asia
Sheela Athreya Xinzhi Wu


DailyMail ,
NewsWeek

A lire également
2017 : Homo sapiens il y a 300 000 ans au Maroc
2015 : Des Homo sapiens en Chine il y a 263 000 ans
2015 : Une étude génétique de grande envergure sur les origines africaines de l'homme
2013 : L'ADN d'un Homo sapiens de Chine vieux de 40 000 ans
2012 : Les hommes du Cerf Rouge
2012 : Le plus ancien homme moderne en Chine il y a 63 000 ans
2011 : Violences humaines il y a 200 000 ans en Chine
2010 : Des premiers hommes en Chine il y a 100 000 ans ?
2008 : Un crâne de plus de 80 000 ans en Chine
2007 : Homo sapiens et la colonisation de la Chine




20/11/17


 
Sur Hominides
- L'homme de Pékin


Sortie d'Afrique à la préhistoire
Sortie d'Afrique - Out of Africa



Expansion de l'homme
préhistorique


A lire
La préhistoire de la Chine et de l'Extrême-Orient
Marcel Otte
La préhistoire de la Chine et de l'Extrême-Orient, nouvel ouvrage du préhistorien Marcel Otte sur une zone géographique rarement décrite en préhistoire. Espèces d'hominidés (Homo erectus, Homo florresiensis, Homo sapiens), cultures lithiques
En savoir plus sur le livre Préhistoire de la Chine et de l'Extrême-Orient.
La préhistoire de la Chine
Amazon

Sapiens, une brève histoire de l'humanité
Yuval Noah Harari
Sapiens, une brève histoire de l'humanité, un livre de l'historien Yuval Noah Harari qui nous raconte le succès de l'espèce Homo sapiens d'un point de vue évolutif mais pas forcément au niveau de l'individu... Pourquoi les chasseurs-cueilleurs vivaient beaucoup mieux que nous..
Sapiens une brève histoire de l'humanité
Sapiens une brève histoire de l'humanité


Quand d'autres hommes peuplaient la terre
Jean-Jacques Hublin
Le point sur les dernières découvertes et études scientifiques sur les origines de l'homme de Lucy à Néandertal... une nouvelle évolution de l'homme.
Facile à lire et complet.

En savoir plus sur le livre Quand d'autres hommes peuplaient la terre
Quand d'autres hommes peuplaient la Terre
Amazon

Survivants
Chris Stringer
L'Afrique passe aujourd'hui pour le berceau de nos premiers ancêtres humains ; est-elle également le lieu originel de notre espèce Homo sapiens et de ce qui lui est propre : le langage, l'art, la technologie complexe? L'hypothèse de cette double sortie d'Afrique, d'abord étayée par les restes fossiles, se nourrit des données archéologiques et génétiques, y compris, depuis peu, l'ADN des fossiles néandertaliens. 
En savoir plus sur Survivants
Survivants