www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News - Outils - Méthode Levallois
Technique Levallois, une méthode presque industrielle (25/01/12)

Technique Levallois : une véritable ingénierie

Publiée dans PLoS ONE, une étude expérimentale britannique souligne les qualités qui ont fait des éclats Levallois, caractéristiques du Moustérien, des outils si précieux pour les Hommes de Néandertal, et démontre du même coup l’intelligence  de ces ‘ingénieurs’ du Paléolithique.

Outils méthode Levallois L’étude
Des anthropologues de l’Université du Kent ont mis en œuvre toutes les techniques de l’archéologie expérimentale, de la morphométrie (l'étude de la forme) et de l’analyse statistique pour mieux évaluer les caractéristiques et les qualités d’une méthode particulière de taille de la pierre utilisée par les hommes du Paléolithique moyen (notamment Néandertal), la technique dite ‘Levallois’. Un procédé qui consiste en une préparation minutieuse du bloc de pierre initial, le nucleus (par enlèvement d’éclats qui ne sont alors que des déchets), avant d’en extraire les éclats utiles, appelés ’éclats Levallois’, qui serviront d’outils.
Image ci-contre : Nucleus Levallois à éclat préférentiel de Saint-Aignan-sur-Ry (Seine-Maritime) exposé au Musée d'Archéologie Nationale.


Le contexte
Depuis plus d'un siècle les anthropologues débattent autour de l’interprétation du débitage Levallois, appliqué à travers l'Europe, l'Asie occidentale et l’Afrique dès -400 à -300 000 ans. Beaucoup perçoivent les éclats Levallois comme étant intentionnellement fabriqués avec des caractéristiques spécifiques et standardisées en termes de taille et de forme. L’idée d’un façonnage impliquant une planification consciente aboutissant à des formes prédéterminées d’outils, soutenue par nombre de chercheurs depuis quelques décennies, est toutefois encore controversée.

Une véritable standardisation
Les auteurs de cette étude ont prouvé pour la première fois que ces éclats Levallois étaient véritablement conçus. Reproduisant les gestes des artisans préhistoriques, ils ont pu établir que ces éclats finaux sont significativement plus standardisés que ceux produits fortuitement (déchets) lors de la première étape du travail, la mise en forme du nucleus. 

Des outils plus pratiques
Ils ont également identifié les propriétés spécifiques des éclats Levallois qui en auraient fait  de précieux atouts pour des populations de chasseurs-cueilleurs nomades. « La mobilité est un facteur [important] dans la vie (…) des hominidés du Pléistocène final. Comme ces chasseurs-cueilleurs mobiles ne peuvent transporter qu’un nombre limité d'outils, il est primordial que l'utilité potentielle de ces outils par rapport à leur poids soit optimisée. Ces éclats-ci sont d’une épaisseur plus uniforme, (…) propriété qui optimise leur durabilité : (…) cela devait donner un plus grand potentiel d'utilisation, de réaffûtage et de réutilisation, maintes et maintes fois. La symétrie et l'épaisseur uniformément répartie de l’éclat Levallois devaient également faire s’aligner le centre de gravité de l'outil sur son mouvement en cours d'utilisation, le rendant ergonomique », explique le Dr Stephen Lycett, qui a effectué les analyses en laboratoire, et qui qualifie les éclats Levallois – efficaces, légers et réutilisables – de "super-éclats".

Un Néandertalien toujours plus humain
« Plus nous en apprenons sur la fabrication d’outils en pierre par l'homme de Néandertal et ses contemporains, plus elle apparaît élégante. La sophistication évidente dans cet artisanat suggère plutôt des capacités cognitives semblables aux nôtres que le contraire… », conclut le Dr Metin Eren, qui a manié silex et percuteurs pour l’expérience.

F. Belnet 

Methode de débitage Levallois

Sources :
ScienceDaily,
DailyMail

PlosOne

Why Levallois? A Morphometric Comparison of Experimental 'Preferential' Levallois Flakes versus Debitage Flakes
Auteurs de l'étude : Metin I. Eren, Stephen J. Lycett
Department of Anthropology, University of Kent, Canterbury, Kent, United Kingdom

Image The ‘Volumetric’ concept of prepared Levallois cores.



Sur Hominides

Les hommes préhistoriques
Les hommes préhistoriques


Les premiers outils à la préhistoire
Les premiers outils
à la préhistoire


- La Préhistoire

- Le Moustérien
A lire !
Encyclopédie pratique des outils préhistoriques
Jean-luc Piel-Desruisseaux
Un vrai dictionnaire... 150 entrées par ordre alphabétique à partir de Aiguilles à chas jusqu'a Typologie en passant par percuteur, bâton percé ou encore débitage Levallois...
Chaque outil est illustré simplement avec un dessin permettant de comprendre sa forme, sa fabrication et la manière dont il était utilisé.
Un ouvrage pour tous ceux qui s'interessent aux outils préhistoriques : étudiants, curieux, passionnés...

En savoir plus sur l'Encyclopédie pratique des outils préhistoriques
Encyclopédie pratique des outils préhistoriques


1.1.2 banque_120x600