www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News - Que mangeait Néandertal il y a 150 000 ans ?
Plateau de fruits de mer au menu pour Néandertal il y a 150 000 ans (17/09/11)

Néandertal consommait des coquillages il y a 150 000 ans

Reportant leurs travaux sur le site Internet scientifique PLoS Que mangeait néandertal ?ONE, des chercheurs espagnols ont pu dater des restes de coquillages, rassemblés et consommés sur un site néandertalien du sud de l'Espagne : un comportement alimentaire ainsi attesté dès 150 000 ans BP.

L'étude
La grotte de Bajondillo, dans la localité de Torremolinos (Málaga, Espagne), se situe au centre d'une zone littorale du sud de la péninsule ibérique riche en vestige néandertaliens. C'est dans les plus anciennes couches archéologiques de cette caverne qu'ont été trouvés, outre de l'outillage, des restes de coquillages consommés (des moules, notamment), qu'une équipe dirigée par Miguel Cortes Sanchez, de l'Université de Séville, vient de dater à 150 000 ans BP. Une nouvelle confirmation de l'adaptabilité de Néandertal en termes de comportement alimentaire.

Une datation sans faille 
Les chercheurs décrivent « les caractéristiques taxonomiques [identification zoologique] et taphonomiques [données précises liées à l'enfouissement] de ces rassemblements de mollusques ». Au total, 29 datations ont été effectuées grâce à diverses méthodes : radiocarbone, thermoluminescence... « Les dates obtenues et les données paléo-environnementales pour la caverne comprennent des analyses isotopiques, des analyses de pollen, des études lithostratigraphiques et sédimentologiques, et sont pleinement cohérentes avec les conditions paléo-climatiques supposées », disent les auteurs.

Coquilles mangées par Néandertal il y a 150 000 ans Le poisson, c'est fortifiant....
Si le recours à une alimentation issue de la mer était déjà connu chez Homo neandertalensis, on ne le faisait remonter, jusqu'à présent, qu'après 50 000 ans BP. Contre 164 000 ans BP  pour Homo sapiens, avec les restes découverts antérieurement à Pinnacle Point, en Afrique du Sud. Un moyen pour sapiens, proposaient certains chercheurs, de ‘booster' très tôt son intelligence, contrairement à son cousin Néandertal.
 "De nombreux chercheurs estiment que la consommation de fruits de mer est l'un des comportements qui définissent l'homme moderne, et une habitude qui a facilité [son] expansion (...). Mais cette étude montre qu'au même moment, des Homo Sapiens en Afrique du Sud et des Néandertaliens sur la péninsule ibérique, avaient cette même habitude", conclut Francisco Jimenez Espejo, qui a participé à la présente étude.

F. Belnet

Sources :
PlosOne en anglais
L'Express
TV5


Photo
Mytilus galloprovincialis (1-6), Glycymeris sp (7), Balanus trigonus (8,11-12), Donacilla cornea (9), Stramonita haemastoma (10), Pearls of M. galloprovincialis (13-14), Melanopsis laevigata (15), Rumina decollate (16), Iberus marmoratus (17), Fragments of M. galloprovincialis (18).


En 2008 déjà il était prouvé que Néandertal avait une alimentation variée composée de viande, mais aussi de poisson et de coquillages il y a 28 000 ans... juste avant sa disparition.

En 2010, une nouvelle étude montre que Néandertal consommait également des végétaux , des tubercules...


A lire également
Une étude publiée en juillet 2009 montre qu'Homo sapiens consommait du poisson il y a 40 000 ans.

Néandertal sur Amazon

 

Sur Hominides

- Alimentation des hommes préhistoriques

- Néandertal

- Neanderthal une spéciation par distance ?

- Disparition de Néandertal

- Alimentation au Paléolithique, une étude de Brigitte et Gilles Delluc.

A lire
Mangeurs de viande
Marylène Pathou-Mathis
Marylène Patou-Mathis remonte à nos origines pour découvrir comment notre alimentation s'est modifiée depuis la Préhistoire. Nous sommes tous des carnivores... des mangeurs de viande.
En savoir plus sur Mangeurs de viande.
Mangeurs de viande - Patou-Mathis
Achetez Le singe en nous - Frans de Wall

 
Comparer les credits