www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News - L'indonésie et l'art mobilier il y a 26 000 ans
L'art mobilier en Indonésie il y a 26 000 ans... (07/04/17)

Un pendentif indonésien vieux de 26 000 ans
Après les découvertes d’art pariétal sur l’île de Sulawesi, c’est un autre site qui délivre plusieurs artefacts datant de 22 à 26 000 ans

Perles travaillées dans des dents de baboroussaUne équipe scientifique dirigée par Adam Brumm et la co-auteur de l'étude Dr. Michelle C. Langley a effectué des fouilles sur le site de Leang Bulu Bettue (île Wallace de Sulawesi en Indonésie). Ce site est constitué d’une grotte et d’un abri sous roche. Les chercheurs ont mis à jour une série d’artefacts préhistoriques : des outils mais également un ornement qualifié de « bijoux ». L’étude a été publié dans les PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences)sous le titre “Early human symbolic behavior in the Late Pleistocene of Wallacea”.

Des découvertes exceptionnelles pour la région
En 2014 l’équipe avait déjà mis jour, sur l’ile de Sulawasi, un site d’art rupestre dont les peintures sont datées entre 27 000 et 40 000 ans. Le site a donc eu de nombreuses générations d’artistes sur plus de 13 000 ans.  
La nouvelle étude décrit en particulier des perles en forme de disques fabriqués à partir d'une dent de babiroussa (sorte de cochon endémique), un pendentif formé à partir d’un os d’ailurops (genre de marsupial), ainsi qu’un morceau d’os long portant des traces de d’ocre a l’une de ses extrémités. Tous ces artefacts sont datés entre 22 000 et 30 000 ans. 

Pendentif réalisé dans une dent de marsupial
Le pendeloque est fabriqué dans un os de la main d’un ailurops. A l’extrémité la plus large un orifice a été creusé. Les marques dans le trou indiquent que le pendeloque était suspendu avec une sorte de ficelle ou de lanière. Les marques d’usure sur l’ornement montrent qu’il a subit un grand nombre de frottement contre les vêtements ou la peau. Pour les chercheurs, la cause est entendue, l’os perforé était utilisé comme bijou pendentif.

Perles travaillées dans des dents de baboroussa
Les perles devaient également être enfilées sur une lanière afin de réaliser une sorte de collier. Pour obtenir ces formes arrondies et trouées régulièrement les hommes ont découpé ou presque scié les dents d’un babiroussa dans le sens de la largeur, comme on découpe une buche.

Os creux pour souffler la peinture à la préhistoireL'analyse du Dr Langley a également révélé des preuves complètes de la production d'art rupestre sur le site. Les chercheurs ont trouvé pièces d'ocre abandonnées mais surtout des taches d'ocre rouge sur les outils. En particulier le reste d’un os long formant un tube avec de l’ocre à une extrémité. Cela aurait pu être un «tube de soufflage» pour projeter de l’ocre sur la paroi par exemple.

Une série de pierres incisées avec des motifs géométriques ont également été exhumés. Outre l’aspect symbolique il n’est pas actuellement possible d’en trouver la signification. Pour le Dr Langley "On ignorait également si ou comment les artistes de la grotte de Sulawesi ornaient leurs corps ou si leur répertoire artistique s'étendait même au-delà des peintures rupestres. Notre compréhension de la vie symbolique de ces populations s'est maintenant fortement enrichie".
 
Babiroussa
Elle rajoute : "La découverte d'ornements fabriqués à partir des os et des dents de deux espèces endémiques emblématiques de Sulawesi (babiroussas et ailurops) - et la représentation d'une babirrousa datée d'au moins 35 400 ans, montrent que les humains ont été attirés par cette nouvelle faune. Cela peut indiquer que le monde conceptuel de ces personnes a changé pour incorporer des animaux exotiques ".



C.R.

Sources
Images Griffth University
NewScientist

ScienceDAily
PNAS

A lire également
2012 La naissance de l'art pariétal repoussée dans le temps par Michel Lorblanchet
2012 El Castillo, les peintures pariétales datées à - 40 800 ans

2014 Il y a 40 000 ans l'art pariétal en Indonésie

 





Sur Hominides

Art mobilier préhistorique
Art mobilier


A lire
La naissance de l'art
Genese de l'art préhistorique
Michel Lorblanchet

Reliant les observations réalisées et les connaissances accumulées par lui-même et par ses collègues, ce chercheur tente dans ce livre de mieux comprendre comment l'Homme est devenu artiste. Il commence par un exposé des théories successivement émises par les préhistoriens pour expliquer la naissance de l'art.
Puis il place l'origine de l'art dans le contexte général de l'origine de l'Homme...
La naissance de l'art Michel Lorblanchet
Aamazon

L'art de l'époque glaciaire
Paul G. Bahn
De quand datent les premières manifestations artistiques de l’Humanité et quelle était leur fonction ? Quels arts étaient pratiqués au Paléolithique supérieur ? En quels endroits du monde trouve-t-on des grottes ornées ? Peut-on déchiffrer leur message ? Ce livre répond à toutes ces questions, et à mille autres. Enfin disponible en français, c’est le seul véritable manuel consacré à l’art préhistorique de l’époque glaciaire.
En savoir plus sur L'art de l'époque glaciaire
L'art de l'époque glaciaire
Aamazon

Le temps sacré des cavernes
Gwenn Rigal
« Le Temps Sacré des Cavernes » est une synthèse claire et accessible de toutes les hypothèses proposées au fil du temps par la communauté scientifique pour répondre à la question de la signification de l’art des cavernes. Fruit de plusieurs années de travail, « Le Temps Sacré des Cavernes » accorde à chaque théorie une attention égale, exposant au besoin les points de friction entre spécialistes.
Le temps sacré des cavernes
Le temps sacré des cavernes - Gwenn Rigal



AbeBooks.fr - 110 millions de livres neufs, d'occasion, anciens et rares.