www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News - Une méthode pour déterminer le régime alimentaire des mammifères
Montre-moi tes dents je te dirai tes habitudes alimentaires ! (20/09/10)

Les dents abîmées peuvent révéler l'alimentation d'un ancien hominidé.
Publication d'une nouvelle méthode pour déterminer le type d'alimentation des mammifères fossiles, humains ou autres : végétarien, végétalien ou omnivore.

Dents présentant des morceaux cassés
Le Professeur Herzl Chai (Université de génie mécanique, Tel Aviv), en collaboration avec des scientifiques de l'Université George Washington et le US National Institute of Standards and Technology (NIST), ont développé une méthode pour déterminer, à partir de la taille d'une ébréchure dans l'émail d'une dent, le type d'alimentation et la force de mastication d'un mammifère.
Pour les chercheurs, la dentition est effectivement le fossile le plus évident à étudier. C'est parfois le seul élément restant d'un fossile... et c'est aussi l'un des rares qui se conserve intact sur des milliers (voire millions) d'années.



L'étude des dents et des altérations de l'émail.

La taille de la dent, le nombre de morceaux cassés, l'endroit des brisures, le type d'éclat... Tous ces éléments sont rentrés en équation et permettent statistiquement de caractériser l'alimentation d'un individu et également la force de sa mâchoire.
Le professeur Chai utilise des précédentes études sur la formation des fissures dans les matériaux fragiles, en combinant sa formation en génie mécanique avec l'expertise des anthropologues. Il peut donc déduire la force des morsures nécessaire pour parvenir au point de rupture : le moment où la dent casse.

Les dents les plus altérées
L'équipe a commencé ses études à partir de dents fossilisées de plusieurs mammifères, dont six hominidés, les gorilles et les chimpanzés.
Plus la dent présente de parties brisées, plus l'individu consommait des nourritures dures comme les noix, les graines ou de la viande autour d'un os.

Les dents les moins abîmées
Si la dent est plutôt complète, sans partie cassée, le scientifique en déduit logiquement que l'alimentation de l'individu était constituée d'éléments mous comme des végétaux, des racines tendres...
Chai déclare : "Plus la dent est grande, plus il a une grande surface d'ébréchures possible, et par conséquent plus l'animal peut exercer de force".

Une nouvelle méthode ?
En utilisant cette méthodologie les chercheurs pourront mieux déterminer le type de nourriture que les animaux, et les premiers humains, pourraient avoir consommé au cours de leur vie. "Une dent abîmée est une signature permanente de la consommation" a déclaré Chai.

Un peu égocentrique il oublie les travaux de ses collègues dans le monde qui ne l'ont pas attendu pour déterminer l'alimentation des hominidés. Entre autres, les dents de nos ancêtres ont déjà fait l'objet de nombreuses études utilisant d'autres technologies comme le microscope à balayage électronique.
Cette méthode permet de visualiser les rayures provoquées par les aliments. Ces signatures, invisibles à l'oeil nu, sont également caractéristiques du type d'aliment...
Pour en savoir plus, lire le dossier sur l'alimentation à la préhistoire

Cette étude apporte certes une nouveauté par rapport aux méthodes des anthropologues, mais elle se rajoute à la palette d'outils plutôt qu'elle ne la remplace.

Source :
Sciencedaily


A lire également
Une étude publiée en juillet 2009 montre que Homo sapiens consommait du poisson il y a 40 000 ans.
2013 Le sevrage d'un bébé chez néandertal

A lire

Les dents de l'Homme de la préhistoire à l'ère moderne
livre

Les dents de l'homme
De la préhistoire à l'ère moderne
Florie Duranteau
A travers un glossaire illustré extrêmement précis et développé, de Toumaï à l'homo sapiens, en passant par les australopithèques, cet ouvrage détaille et explique les diverses mutations de la dent, de la mandibule et de la face, en s'attardant sur les conséquences générées par ces transformations sur la posture et le régime alimentaire de chacun.

En savoir plus sur Les dents de l'homme de la préhistoire à l'ère moderne

Alimentation dans la Préhistoire sur Amazon

 

Sur Hominides

- Alimentation de Néandertal, plus diversifiée que prévue


- Alimentation au Paléolithique, une étude de Brigitte et Gilles Delluc.

A lire
Mangeurs de viande
Marylène Pathou-Mathis
Marylène Patou-Mathis remonte à nos origines pour découvrir comment notre alimentation s'est modifiée depuis la Préhistoire. Nous sommes tous des carnivores... des mangeurs de viande.
En savoir plus sur Mangeurs de viande.
Mangeurs de viande - Patou-Mathis
Achetez Le singe en nous - Frans de Wall

 
Comparer les credits