www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - Neandertal-Homo sapiens une histoire d'amour à rebondissements multiples
Homo sapiens a rencontré Néandertal à plusieurs reprises (18/02/16)

Homo sapiens et Néandertal, une histoire d'amour plus ancienne... et renouvelée !
Le brassage génétique entre les deux populations aurait eu lieu la première fois il y a 100 000 ans et se serait renouvelé à plusieurs reprises.... Bref, une histoire qui dure, avec des hauts et des bas !

Neandertal et Sapiens se sont metissés une première fois il y a 100 000 ansL'étude
Les généticiens ont étudié l'ADN d'une néandertalienne retrouvée dans la grotte de l'Altaï, où ont déjà été trouvés des restes d'une autres espèce (appelée pour l'instant l'Homme de Denisova). C'est un os du doigt de pied néandertalien qui a fourni l'ADN.  Sa propriétaire a pénétré  la cavité il y a 50 000 ans.  Cette grotte russe a donc été pour différentes espèces humaines un lieu de passage fréquemment utilisé !  L'étude de l'ADN, publiée par un groupe international de chercheurs le 17 février dans la revue Nature, était dirigée par le biologiste Sergi Castellano du Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology de Leipzig, en Allemagne.



Les nouvelles données

L'équipe a isolé le chromosome 21 issu de l'ADN de cette néandertalienne de Sibérie et l'a comparé avec le chromosome 21 de l'ADN de l'homme moderne et celui de deux autres Néandertaliens (grotte El Sidrón, en Espagne, et grotte Vindija, en Croatie). Le résultat est inattendu puisque le Néandertalien de l'Altaï partage plus d'ADN avec les hommes modernes qu'avec les deux autres Néandertaliens européens ! Au global, les chercheurs ont trouvé qu'environ 1 % à 7,1 % de l'ADN de cette néandertalienne sibérienne de  50 000 ans avait des traces d'ADN d'Homo sapiens.

Les précédentes études génétiques montraient  que les premiers hommes modernes et les Néandertaliens s'étaient mélangés il y a environ 47 000 à 65 000 ans.  La preuve de métissage paléolithique a été découverte lorsque les chercheurs ont trouvé des traces de l'ADN néandertalien dans celui de l'homme moderne. Aujourd'hui, on estime qu'environ 1,5 % à 4% du génome des non-Africains est  composé ADN de Néandertal.

Un premier croisement entre espèces humaines il y a 100 000 ans ? 

Entrée de la grotte de DenisovaAvec cette nouvelle étude, il apparaît que les premiers métissages ont eu lieu il y a bien plus longtemps. Lorsque les premiers groupes d'humains modernes se sont déplacés hors de l'Afrique, ils ont pu rencontrer et s'accoupler avec des Néandertaliens il y a un peu plus de 100 000 ans. Cette rencontre a pu se faire dans la riche vallée du Nil, le long des collines côtières du Moyen-Orient, ou dans la péninsule arabique. Lorsque Homo sapiens s'est répandu ensuite en Eurasie, il portait déjà en lui de l'ADN de Néandertal dans ses cellules.
Ce premier groupe d'hommes modernes s'est  ensuite éteint, mais son  ADN a persisté dans la Néandertaliens qui ont migré en Sibérie. Il y a 50 000 ans, un autre groupe d'hommes modernes a quitté l'Afrique et a croisé à nouveau  les Néandertaliens d'Eurasie. A nouveau les deux espèces ont eu des rapports sexuels féconds.
En résumé, Homo sapiens s'est métissé au moins à deux reprises avec les Néandertaliens puis, ensuite, avec l'Homme de Denisova. Ce dernier, par ailleurs, porte également en lui de l'ADN archaïque d'un hominidé que certains chercheurs identifient comme Homo erectus.

On savait l'histoire de l'humanité buissonnante, avec des rameaux qui naissent et d'autres qui disparaissent. On découvre maintenant avec la génétique que plusieurs espèces ont été suffisamment proches pour se métisser et disséminer quelques morceaux d'ADN...
La génétique montre également que la première migration hors d'Afrique d'Homo sapiens  il y a 100 000 ans n'est pas qu'une hypothèse de travail. Cette étude confirme que notre espèce est sortie à plusieurs reprises d'Afrique.  Et même si la première migration s'est soldée par un échec... les gènes de ses premiers Homo sapiens sont toujours vivants !

C.R.


Sources
Nature
ScienceNews



A lire également :

2010 Une nouvelle espèce d'hominidé : l'homme de Denisova
2010 Homme de Denisova et Néandertal
2011 Néandertal ou Denisova en Oural il y a 30 000 ans
2012 Denisova le génome décrypté
2012 Denisova l'arbre généalogique se précise
2013 Des rétrovirus communs dans l'ADN de Néandertal, des Denisoviens et Sapiens ?
2016 Pas de trace du chromosome Y de néandertal dans celui de Sapiens
2016 Une aiguille à chas de 45 000 ans trouvée dans la grotte de Denisova


 




Sur Hominides

Denisoviens ….. Un groupe humain fantôme ou une réalité biologique ?
Denisoviens …..
Un groupe humain fantôme ou une réalité biologique ? Jean-luc Voisin




L'expansion de l'espèce humaine à travers le monde


- Découverte de l'Homme de Denisova


- Denisova et Néandertal, des espèces frères ayant un ancêtre commun.

A lire
Histoires d'ancêtres
Collectif
La fabuleuse histoire de l'origine de l'Homme est relatée ici de façon simple et synthétique, avec les acquis de toutes dernières découvertes. Toutes les espèces qui ont participé de près ou de loin à la genèse des Hominidés sont décrites biologiquement, ainsi que leur apport culturel. Cinquante million d'années d'histoire se sont déroulées jusqu'à cette espèce Homo sapiens, la nôtre.
En savoir plus sur le livre Histoire d'ancêtres.
5e édition revue et augmentée (2015)
Histoires d'ancêtres


 
AbeBooks.fr - 110 millions de livres neufs, d'occasion, anciens et rares.