www.Hominides.com
Contacts

Ancêtres > Homme de Pékin > Sinanthropus pekinensis > Homo erectus

Sinanthropus pekinensis - Homme de Pékin - Homo erectus pekinensis

Sinanthropus pekinensis

La découverte
Site de Zhoukoudian en 1931 C'est en 1918 dans les grottes karstiques de Zhoukoudian en Chine (nord est de Pékin), que des fouilles ont permis de mettre à jour toute une faune préhistorique. Cette même stratigraphie comprenait également des éclats de quartz manifestement façonnés par l'homme. Les premiers restes d'hominidés ne furent mis à jour sur le site qu'en 1926 par Davidson Black, Pierre Teilhard de Chardin et Wen-Chung-Pei. Entre 1927 et 1937 les fouilles ont permis d'exhumer les restes d'une quarantaine d'individus. En 1927, Black estimant avoir assez d'éléments, proposa un nouveau taxon : Sinanthropus pekinensis. Dans les années 1950 les restes ont été attribués à Homo erectus pekinensis.

Crâne et squelette
5 calottes crâniennes presque complètes ont été mises au jour et de nombreux restes dentaires. Paradoxalement on a retrouvé très peu de restes du squelette sub-crânien.

Le crâne de l'Homme de Pékin avait une capacité de 900 à 1200 ml. "De forme sphénoïde en vue supérieure, c'est-à-dire étroite au niveau du frontal, et de forme pentagonale en vue postérieure du fait de la position basse de la largeur crânienne et du faible développement des bosses pariétales" ( Amélie Vialet, IPH, Archéologia xxx).
La stature du sinanthrope a été évaluée entre 1,50 et 1,65m, en particulier grâce aux fémurs retrouvés.

Sinanthropus Sinanthropus Sinanthropus

Mode de vie
L'étude de faune issue de la stratigraphie démontre une grande variété de climats durant les centaines de milliers d'années d'occupation du site de Zhoukoudian. Les sinanthropes se sont donc adaptés a des périodes froides (restes de bisons) et des périodes tempérées (restes de buffles). La population devait s'être sédentarisée et pratiquait aussi bien la chasse et la pêche que la ceuillette. Plusieurs couches cendreuses montrent l'existence de foyers et prouvent que ces hominidés avaient la maîtrise du feu. Pour certains scientifiques, les techniques acquises (chasse, outillage, feu..) et le mode de vie stabilisé laissent penser que l'Homme de Pékin devait utiliser un langage articulé.

Les outils
Plus de 20 000 pièces ont été exhumées montrant la richesse de l'industrie lithique de cette population. Si 90% de la production d'outils est en quartz, le sinantrope a également utilisé d'autres matières premières comme le silex, le grès mais aussi des ramures de cervidés, des ossements d'animaux..

Datation
En 2009 les couches, dont avaient été extraits les restes de Sinanthropus pekinensis, ont été soumises à une nouvelle méthode de datation. Le nouvel âge estimé de l'homme de Pékin est de - 780 000 ans, soit un recul de 200 000 ans. Voir l'article Datation de l'Homme de Pékin.

Cannibalisme ?
Devant l'abondance de restes crâniens et la rareté des autres os du squelette, les scientifiques (comme Franz Weidenreich) ont imaginé que les sinanthropes pratiquaient le cannibalisme en ne laissant que les crânes intacts. Cette théorie n'est pas suffisament étayée et elle ne prend pas en compte la présence dans la région de grands carnassiers comme le Tigre à dents de sabre, plusieurs espèces d'ours... Ces carnivores devaient faire peu de cas de cette petite espèce d'homme, dévorant et démembrant les cadavres, ce qui expliquerait la presque absence de restes du squelette.

La Faune de Zhoukoudian
Les couches stratigraphiques, sur plusieurs centaines de milliers d'années ont délivré un nombre impressionant de restes d'animaux. C'est un véritable bestiaire du paléolithique : herbivores (éléphants, rhinocéros laineux, équidés, sangliers, chameaux, bisons, mouflons, buffles, antilopes, cerfs mégacéros...), carnivores (pandas géants, ours bruns, ours du Tiber, ours des cavernes, Canis varialis, chiens viverrins, renards, hyènes robustes, tigres à dent de sabre, Felis microtis, blaireaux, gloutons, loutres....).

Sources : Archéologia n° 292
Lire aussi L'exposition Premiers Hommes de Chine sur le site de l'IPH.
Hominides.com remercie Amélie Vialet pour sa participation.

Age :
de 0,8 à 0,3 millions d'années
Taille :
1,50 à 1,65 m

Poids :
45 à 55 kg

Localisation :
Asie Centrale et Orientale


Habitat :
Savanes, forêts

Feux :
Maîtrisés


Outils :
Fabriqués
 
La double disparition de l'homme de Pékin
Des fossiles perdus...
Longtemps après que l'espèce Sinanthropus pekinensis ait disparu de la surface terrestre, ce sont les restes fossilisés qui se sont "mystérieusement" évanouis. En 1931 l'armée japonaise entre en conflit avec la Chine et envahit la Mandchourie, le but étant simplement d'annexer des territoires potentiellement intéressants du point de vue des ressources minières et agricoles. L'invasion se poursuit et les japonais mettent en place dans la région un gouvernement "à leur main". En 1941 la SDN (Société des Nations) et les Etats-Unis rentrent en conflit ouvert avec le Japon. Les scientifiques prennent peur et pensent que les fossiles de l'Homme de Pékin pourraient faire les frais de cette guerre. Ils décident donc de les mettre à l'abri. Choisissant entre plusieurs possibilités ils décident d'expédier les fossiles aux Etats-Unis pour les mettre à l'abri. Le 5 novembre 1941 les caisses préparées sont expédiées par train pour être embarquées sur un navire américain. C'est la dernière chose dont les chercheurs sont certains ! Il est ensuite impossible de retracer le parcours des précieux fossiles. Le 7 décembre 1941 c'est l'attaque japonaise de Pearl Arbour... Les fossiles originaux restes depuis introuvables.
Il ne reste plus dans le monde que quelques moulages heureusement préservés...
 
Homme de Pékin, ses dents dormaient dans un musée en Suede...
De nouvelles dents pour l'Homme de Pékin
26/05/11 On retrouve des dents disparues depuis des dizaines d'années...
Des paléontologues suédois ont retrouvé, au Musée d'Uppsala, dans leur pays, de précieux spécimens oubliés venant de Chine, dont plusieurs dents du trop méconnu Homme de Pékin.
Lire la suite de l'article : L'homme de Pékin retrouve une partie de ses dents.
 
A lire      
Le site de l'Homme de Yunxian
Vialet A., Li T., Feng X. et Lia Meyan

"Le site, dans la province du Hubei, en Chine centrale, daté de 936 000 ans, a livré une accumulation considérable d'ossements de grands mammifères, restés souvent en connexion anatomique, noyés et transportés par le courant, puis échoués au fond d'un méandre.
"
Pour passionnés.
Le site de l'Homme de Yunxian
Amazon
L'Atlas des origines de l'Homme
Douglas Palmer


Un grand livre qui présente l'ensemble des hominidés et des ancêtres de l'homme. Richement illustré avec de nombreux schémas, il permet une première approche de notre arbre généalogique.
Pour tous .
En savoir plus sur L'atlas des origines de l'Homme.

Atlas des origines de l'Homme
Amazon
Aux origines de l'humanité (video)
Jacques Malaterre - Yves Coppens
Le coffret regroupant les 3 documentaires retracant l'évolution des hominidés de Toumaï à Homo sapiens sur 7.5 millions d'annés : L'odyssée de l'espèce, Homo sapiens, Le Sacre de l'homme Des heures de vrai spectacle à voir en famille pour comprendre l'évolution de l'homme.
Aux origines de l'humanité.
Pour tous - familial

Aux origines de l'humanité

Amazon

Homo sapiens
La marche de l'humanité
Telmo Pievani

L'isolement, les déplacements, les migrations ont été des facteurs clé de l'évolution humaine. Il y a deux millions d'années les espèces du genre Homo ont commencé à se répandre hors de l'Afrique ont ainsi composé la mosaïque de notre diversité. La jeune espèce Homo Sapiens s'est propagée à travers le monde... Livre grand format.
En savoir plus sur Homo sapiens la marche de l'humanité
Homo sapiens : la marche de l'humanité
Homo - Histoire plurielle d'un genre très singulier
Claude-Louis Gallien

Un véritable tour d'horizon de l'évolution de l'homme. Les théories décortiquées, les explications sur nos origines, un descriptif de nos ancêtres... tout est là en plus de 400 pages à un tout petit prix !

Pour tous

amazon
amazon
La préhistoire de la Chine et de l'Extrême-Orient
Marcel Otte
La préhistoire de la Chine et de l'Extrême-Orient, nouvel ouvrage du préhistorien Marcel Otte sur une zone géographique rarement décrite en préhistoire. Espèces d'hominidés (Homo erectus, Homo florresiensis, Homo sapiens), cultures lithiques.
En savoir plus sur La préhistoire de la Chine et de l'Extrême-Orient.

La préhistoire de la Chine
Amazon
    En savoir plus sur L'Odyssée de l'espèce  
Histoires d'ancêtres
Collectif
La fabuleuse histoire de l'origine de l'Homme est relatée ici de façon simple et synthétique, avec les acquis de toutes dernières découvertes. Toutes les espèces qui ont participé de près ou de loin à la genèse des Hominidés sont décrites biologiquement, ainsi que leur apport culturel. Cinquante million d'années d'histoire se sont déroulées jusqu'à cette espèce Homo sapiens, la nôtre.

5e édition revue et augmentée (2015)

Histoires d'ancêtres
Quand d'autres hommes peuplaient la terre
Jean-Jacques Hublin
Le point sur les dernières découvertes et études scientifiques sur les origines de l'homme de Lucy à Néandertal... une nouvelle évolution de l'homme.
En savoir plus sur le livre Quand d'autres hommes peuplaient la terre

Quand d'autres hommes peuplaient la Terre
Amazon

En savoir plus sur le livre Histoire d'ancêtres.      
Découvrez tous les hominidés
Hominoïdes Hominidés anciens la famille Homo... des personnalités !
Aegyptopithecus
Sahelanthropus tchadensis (Toumaï)
Homo rudolfensis
Proconsul Orrorin tugenensis Homo habilis  
Ugandapithecus major Lucy, Abel... Homo georgicus Homo soloensis
Ouranopithecus Ardipithecus kadabba Homo ergaster
Homme de Tautavel
  Ardipithecus ramidus Homo erectus
Sinanthropus pekinensis
  Australopithecus anamensis Homo heidelbergensis
Homo antecessor (Atapuerca)
Pierolapithecus catalaunicus Australopithecus afarensis (Lucy)
Homo neanderthalensis
Homme Chapelle-aux-saints
  Australopithecus bahrelghazali (Abel) Homo floresiensis Lagar Velho
  Australopithecus garhi
Homo sapiens Cro-magnon
  Australopithecus sediba

Otzi / Otzi images exclusives
  Kenyanthropus platyops

 
  Australopithecus africanus    
  Australopithecus prometheus    
  Les paranthropus Grands singes actuels  
  Paranthropus aethiopicus Gorilla gorilla Gorille  
  Paranthropus robustus Pan troglodytes Chimpanzé commun  
  Paranthropus boisei Pan paniscus Bonobo  
    Pongo pygmaeus Orang-outan