www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News - Pas d'utilisation du feu il y a 1,2 miliions d'années à La Sima del Elefante
Il ya 1 200 000 ans, les végétaux et la viande étaient avalés crus, sans cuisson... (28/12/16)

Pas d'aliments cuits à Atapuerca il y a 1,2 millions d'années
Le tartre retrouvé sur des dents fossilisées a parlé : viande et plantes étaient consommées crues.

C'est sur le gisement de la Sima del Elefante, à Atapuerca (Espagne), qu'une dent d'hominidé a été découverte en 2007. Ce fossile a été extrait d'une couche startigraphique datée de -1 200 000 ans.
Les chercheurs ont pu retirer le tartre dentaire qui s'y était déposé. L'analyse de ce matériel a permis de déterminer les restes alimentaires (ou non) piégés dans cette « gangue » minérale.

Une alimentation à base de végétaux et de viande, mais crue
Restes alimentaires dans le tartre d'une dent retrouvée à Atapuerca, datée de -1,200 000 ansPremière constatation : pour les hominidés présents à Atapuerca il y a 1,2 millions d'années, le régime alimentaire était plutôt varié. Les microfossiles extraits comprenaient des traces de tissu animal cru, des granules d'amidon non cuits, indiquant la consommation d'herbes (Triticeae ou Bromideae), de grains de pollen de conifères et des fragments d'insectes.
Aucune des fibres retrouvées n'a été cuite et il n'y avait pas non plus de traces de charbon, indicateur privilégié de la proximité d'un feu.
Cette étude montre clairement que les hominidés de cette période à Atapuerca consommaient de la viande et des végétaux, mais également que ces aliments étaient crus. Cela est cohérent avec ce que l'on sait aujourd'hui des premiers foyers entretenus. Il apparaiî que le plus ancien foyer, avec des pierres et des ossements calcinés, se trouve en Espagne à la Cueva Negra. Il a été publié en 2016 et
il est daté de -800 000 ans, soit 400 000 ans avant la dent d'Atapuerca.
En mettant les deux études côte à côte, ce tartre dentaire suggère que la maîtrise du feu et la cuisson des aliments a eu lieu à un moment donné entre 800000 et 1,2 million d'années.

Le professeur Karen Hardy (ICREA, Université Autonome de Barcelone), auteur principal de l'étude précise : «Obtenir des éléments de preuves sur le mode de vie des hominidés de cette époque est très difficile. Avec l'étude du tartre on a pu démontrer que ces premiers Européens exploitaient un environnement boisé pour obtenir une alimentation équilibrée il y a 1,2 million d'années. Ils consommaient toute une gamme d'aliments différents et combinaient les aliments végétaux féculents avec de la viande ».
Elle rajoute que « cette nouvelle chronologie a des implications importantes pour nous aider à comprendre cette période de l'évolution humaine. En effet les aliments cuits fournissent une énergie plus importante, et cette « cuisine » est peut-être liée à l'augmentation rapide de la taille du cerveau qui a eu lieu il y a 800 000 ans. »
Les premières traces d'une hygiène buccale ?
A noter, des fragments de bois non comestibles ont été trouvés à proximité d'un sillon interproximal. Sa présence pourrait s'expliquer par une volonté de se nettoyer les dents. Nous serions donc devant une activité d'hygiène bucco-dentaire: un reste de cure-dent préhistorique en quelque sorte.

Microfossiles retrouvés dans le tartre dentaire d'un hominidé à Atapuerca
Microfossiles extraits du tartre dentaire. 1 Grappe de granules d'amidon. 2 Groupe de granules d'amidon bimodal. 3 Granules d'amidon bimodal. 4 Graines de pollen de conifères. 5 Fibre végétale. 6 Spores fongiques. 7 Tissu animal amorphe. 8 spores de type alternaria. 9 fragment d'aile de lépidoptère. Barre d'échelle 20 μm

Pour la doctorante Anita Radini, (Université de York, Grand Bretagne) "Ces résultats sont très stimulants, car ils mettent en évidence le potentiel du tartre dentaire pour mémoriser l'information sur le régime alimentaire et l'environnement dans l'évolution humaine. Il est également étonnant de voir que les restes de pollen sont mieux préservés dans la plaque dentaire que dans une strate de la même époque."

CR

Sources :
ScienceDaily
Diet and environment 1.2 million years ago revealed through analysis of dental calculus from Europe’s oldest hominin at Sima del Elefante, Spain

The Science of Nature


A lire également

2016 Le plus ancien foyer entreyenu il y a 800 000 ans en Espagne
2016
Néandertal utilisait-il un accélerateur pour faire démarrer un feu ?
2015 La Dame rouge d'El Miron livre de nouveaus secrets...
2011 La première maîtrise du feu en Europe ?

 

Feu et Préhistoire sur Amazon

 

Sur Hominides

Comment faire et maîtriser le feu à la préhistoire
La maîtrise du feu
à la préhistoire


A lire
Le paléolithique inférieur et moyen en Espagne
Joaquín González Echegaray - Leslie G. Freeman
Cet ouvrage propose une synthèse et un analyse de la plupart des sites préhistorique ibériques du Paléolithique inférieur et moyen. Découvrez la richesse des gisements espagnols riches en restes humains comme Atapuerca.
Le Paléolithique inféreieur et moyen en Espagne
Achetez Le singe en nous - Frans de Wall

Les dents de l'homme
De la préhistoire à l'ère moderne
Florie Duranteau
A travers un glossaire illustré extrêmement précis et développé, de Toumaï à l'homo sapiens, en passant par les australopithèques, cet ouvrage détaille et explique les diverses mutations de la dent, de la mandibule et de la face, en s'attardant sur les conséquences générées par ces transformations sur la posture et le régime alimentaire de chacun.
Les dents de l'Homme de la préhistoire à l'ère moderne
livre