www.Hominides.com
Contacts
Accueil - Hominidés - Hominidae - Actualités - News - Hommes et femmes en égalité parfaite avant le Néolithique ?
Egalité des sexes à la préhistoire... selon les pratiques des chasseurs-cueilleurs actuels ! (19/05/15)

Quand les hommes et les femmes étaient égaux...
Une étude montre que les tribus modernes de chasseurs-cueilleurs sont  basées sur une répartition égalitaire et que c'est l'avènement de l'agriculture qui a, dans le passé, provoqué l'inégalité entre les sexes...

Les auteurs de l'étude affirment que l'égalité sexuelle a dû être un avantage évolutif pour les premières sociétés humaines. Cette organisation égalitaire aurait favorisé les relations sociales et l'entraide.


Egalité des sexes à la préhistoireL'étude
Les ancêtres préhistoriques de l'Homme sont souvent montrés comme des sauvages grimaçants, bondissants et armés de lances. Mais selon une équipe de scientifiques, les premiers groupes humains ont peut-être été beaucoup plus calmes et organisés, avec des principes d'égalité entre hommes et femmes. 
Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques se basent sur le mode de vie des tribus contemporaines de chasseurs-cueilleurs. Actuellement, dans ces populations, les hommes et les femmes ont généralement une influence similaire sur le reste du groupe avec lequel ils vivent.
Les scientifiques ont recueilli des données généalogiques à partir de deux populations de chasseurs-cueilleurs, l'une au Congo (Mbendjele BaYaka) et l'autre dans les Philippines (les Agta). A travers des centaines d'interviews, ils ont modélisés les relations de parenté, les mouvements entre les différents camps, les choix des lieux de résidence. Dans les deux cas, les gens ont tendance à se retrouver par groupes de 20 individus, se déplaçant à peu près tous les 10 jours en fonction des animaux traqués, du poisson, des fruits recueillis, des légumes et du miel.
Photo : hommes de la tribu Mbendjele BaYaka.

Des sociétés égalitaires propices à la survie du groupe ?

Mark Dyble (anthropologue, University College London ) qui a dirigé l'étude a déclaré: «Il subsiste encore l'idée que les tribus de chasseurs-cueilleurs étaient « macho » ou dominées par les hommes. Nous pensons, nous, que c'est seulement avec le développement de l'agriculture, quand les gens ont pu commencer à accumuler des ressources, que les inégalités ont émergé ".
Mark Dyble va beaucoup plus loin et suggère que l'égalité entre les sexes a pu être un avantage de survie et a joué un rôle important dans la société humaine et son évolution. "L'égalité des sexes est l'un des chainons d'une suite importante de modifications de l'organisation sociale, comme l'union monogame, les cerveaux développés, le langage, et tout ce qui qui distingue les humains du reste de la faune. C'est une question importante qui n'a pas vraiment été étudiée jusqu'à présent."

Dans les sociétés de chasseur-cueilleurs actuelles qui ont fait l'objet de l'étude, la voix des femmes est donc aussi écoutée que celle des hommes. Les décisions ne sont pas réservées aux hommes et les tâches sont attribuées en fonction des capacités et non du sexe (même la garde des enfants). De même,  pour accepter un nouveau membre, la décision du clan est différente si le clan est dirigé par des hommes ou de manière égalitaire.

Mark Dyble explique: "Quand ce sont seulement des hommes qui choisissent avec qui ils vont vivre, cela génère un groupe d'hommes apparentés entre eux avec les femmes à l'extérieur du groupe décisionnaire.  Si les deux sexes décident, la répartition est plus équilibrée." Ainsi l'égalité entre les sexes permet un développement plus important du clan, avec un brassage génétique plus riche.

Extrapolation ?
Cette étude est uniquement basée sur l'étude anthropologique des tribus actuelles de chasseurs-cueilleurs. Le comportement des hommes du Paléolithique est donc déduit (voir réduit...) à celui des populations actuelles. Rien ne peut confirmer (ou infirmer) que cette égalité entre hommes et femmes était une réalité et que la répartition des tâches était vraiment aussi bien acceptée par tous.
Pour les mêmes raisons, il paraît encore plus difficile d'attribuer à l'égalité des sexes un rôle important dans la sélection naturelle.

A noter, il y a quelques mois une étude sur la répartition des tâches chez les Néandertaliens. Basée sur les marques retrouvées sur les dents, il apparaît que les hommes et les femmes néandertaliens avaient des activités nettement différentes.

C.R.

Sources :
Sciencemag


A lire également


2015 Répartition des tâches chez Néandertal

 


Alimentation dans la Préhistoire sur Amazon

 

Sur Hominides

Femmes préhistoriques
Femmes à la préhistoire


La femme de Cro-Magnon
Et la femme
de Cro-Magnon ?


A lire
La femme
des origines

Claudine Cohen
Abondamment illustré, cet ouvrage fait le point sur nos connaissances de la femme dans la Préhistoire.
Une vraie référence sur le sujet.
Ados et adultes.
Femme des origines


Le sexe au temps
des Cro-Magnons

B. et G. Delluc
Il s'agit de ... "présenter et d'analyser tout ce qui concerne la sexualité chez l'homme préhistorique, aussi bien dans sa biologie que dans son comportement (la fameuse division du travail) et ses manifestations culturelles et artistiques..."
Pour en savoir plus sur le livre Le Sexe au temps des Cro-Magnons.

Sexe au temps de la préhistoire
amazon