www.Hominides.com
Contacts
  Références > Livre > Le Beau Livre de la Préhistoire > Marc Azéma et Laurent Brasier

Livre - Le Beau livre de la Préhistoire - Azema - Brasier - Editions Dunod


Le Beau Livre de la Préhistoire
Marc Azéma Laurent Brasier
Préface Jean Guilaine

Éditions Dunod

De Toumaï à Lascaux 4



Le beau livre de la Préhistoire

Présentation de l'éditeur

Cet ouvrage s'inscrit dans la collection "Les beaux livres du savoir". Il retrace en 200 étapes la préhistoire de l'humanité, des premiers hominidés bipèdes il y a plus 7 millions d'années à la révolution du néolithique.
De Néandertal à l'homme de Florès, vous suivrez la piste des espèces qui ont croisé nos ancêtres Homo Sapiens.
Du plus ancien foyer dont la trace a été retrouvée en Afrique du Sud aux magnifiques peintures de Lascaux, vous visiterez les sites les plus remarquables au monde.
Au fil des découvertes, vous rencontrerez les plus grands savants qui nous ont révélé l'incroyable histoire de nos origines!

Collections Les Beaux livres du Savoir
Dunod
420 pages
19 x 3 x 22 cm


Hominidés.com

Le Beau Livre de la Préhistoire fait partie d’une collection particulière chez Dunod, « Les Beaux Livres du Savoir ».  Le principe de la collection est de présenter sous forme chronologique les grandes étapes d’une science (découvertes, idées, hommes…).
Sur chaque double page de cet ouvrage figure donc une date, un texte et une photo illustrant le sujet.  Il ne se veut aucunement exhaustif sur l’ensemble des sujets puisqu’on a  parfois du mal à comprendre le choix  des thèmes et des étapes abordés. Par exemple,  si Homo habilis et Néandertal  bénéficient d’une entrée (étape) chacun, pourquoi  Sahelanthropus tchadensis ou  encore Homo ergaster  sont juste évoqués ? Autre exemple, les premières utilisations du feu sont indiquées dans une étape située à – 1 000 000 d’années « Vers la maitrise du feu » alors que les premières traces de foyers sont plutôt à – 800 000 ans (en Israêl) ou – 400 000 ans (Menez Dregan).  Ce choix des auteurs est assez perturbant et rend la recherche d’une information assez difficile.  
Les photos présentées sont de qualité mais manquent un peu d’homogénéité. Cela donne parfois l’impression qu’elles ont été choisies pour leur aspect graphique ou étonnant et non pour l’information délivrée ? C'est, par exemple, le cas de la superbe photographie d'Otto Hauser devant son "crâne-trophée" pour illustrer les abris du Moustier...

Ce livre est fait pour être feuilleté, attiré par des photos et amené à lire le texte qui s’y rapporte.
Les textes sont toujours accessibles et complets.  

Un beau livre à offrir aux curieux pour avoir une première approche de la préhistoire.


Cet ouvrage fait partie de notre sélection de livres sur la Préhistoire.

C.R.

Les auteurs

Marc Azéma
Chercheur associé au Centre Cartailhac pour la recherche et l’étude sur l’art préhistorique (CreaP), Marc Azéma est membre de l’équipe scientifique chargée d’étudier la grotte Chauvet en Ardèche. Spécialiste de l’art pariétal, il a publié plusieurs ouvrages, dont La Préhistoire du cinéma. Marc Azéma réalise aussi des films documentaires pour la télévision ou les musées.

Laurent Brasier ancien journaliste scientifique (Le Monde, Sciences et Avenir, Science et Vie, Ciel & Espace…), auteur et blogueur, Laurent Brasier est aujourd’hui éditeur. il se passionne pour toutes les disciplines qui aident à reconstituer notre passé.

Sommaire Notre Préhistoire

Préface de Jean Guilaine 6
Introduction 12
Il y a … 7 Ma Les premiers hominidés bipèdes 16
3 300 000 ans Le plus vieil outil de pierre 18
2 600 000 ans Oldowayen 20
2 450 000 ans Homo habilis 22
1 800 000 ans aux portes de l’Europe 24
1 760 000 ans Acheuléen 26
1 700 000 ans Le langage 28
1 000 000 ans vers la maîtrise du feu 30

780 000 ans L’homme de Pékin 32
780 000 ans Cannibalisme 34
690 000 ans La Caune de l’Arago 36
600 000 ans Le mammouth 38
500 000 ans Plaies et bosses 40
500 000 ans erectus, premier graveur ? 42
350 000 ans Le puits aux ossements 44
300 000 ans Chasse à la lance 46
300 000 ans Néandertal 48
300 000 ans L’aurochs 50
300 000 ans Moustérien 52
250 000 ans Néandertal, chasseur de mammouth ? 54
200 000 ans À la merci des bêtes fauves 56
195 000 ans Homo sapiens 58
164 000 ans Coquillages au menu 60
130 000 ans Le bison 62
120 000 ans À travers mers et rivières 64
100 000 ans Premières sépultures 66
100 000 ans L’ocre 68

82 000 ans Parures de coquillages 70
77 000 ans abstraction 72
75 000 ans L’abri de La Ferrassie 74
70 000 ans L’ours des cavernes 76
60 000 ans
Homo floresiensis, l’homme de Florès 78
50 000 ans Le Moustier 80
50 000 ans un peu de Néandertal en nous 82
50 000 ans Le vieillard de la Chapelle-aux-saints 84
50 000 ans serra da Capivara 86
50 000 ans Néandertal être de culture 88
49 000 ans Drame horrible à el Sidron 90
46 000 ans Cinq fruits et légumes par jour pour Néandertal 92
45 000 ans Figures de disparus 94
45 000 ans Nawarla Gabarnmang 96
45 000 ans Châtelperronien 98
45 000 ans L’homme moderne en Europe 100
42 000 ans Et la pêche ? 102
42 000 ans L’homme (et la femme) de Mungo 104
40 000 ans Aurignacien 106
40 000 ans Les Denisoviens 108
40 000 ans La vénus de Hohle Fels 110
40 000 ans Niah 112
40 000 ans L’homme- lion de Hohlenstein- Stadel 114

39 000 ans Néandertal artiste ? 116
39 000 ans Le rhinocéros laineux 118
37 000 ans Abri Castanet 120
36 000 ans Chauvet 122
36 000 ans Lion des cavernes 124
36 000 ans Le bestiaire des grottes européennes 126
36 000 ans Récit de chasse 128
36 000 ans Techniques, outils et matériaux des artistes des cavernes 130
36 000 ans La main, un symbole universel 132
35 000 ans Au son de la flûte 134
33 500 ans Fibres textiles 136
33 000 ans Le plus vieil ami de l’homme 138
33 000 ans Arcy- sur- Cure 140
30 000 ans Les bâtons percés 142
29 000 ans Gravettien 144
29 000 ans Les « vénus » paléolithiques 146
29 000 ans Parés pour l’éternité 148
28 000 ans Cro-Magnon 150
28 000 ans La représentation du sexe 152
27 000 ans La grotte Cosquer 154
27 000 ans Rituels à Dolní Vestonice 156
26 860 ans L’énigme des mains « mutilées » 158
25 500 ans Art rupestre de plein air 160
25 000 ans Grotte du Pech-Merle 162
25 000 ans Et la Femme préhistorique ? 164
25 000 ans La dame de Brassempouy 166
25 000 ans Santa elina 168
24 000 ans La disparition de Néandertal 170
23 000 ans Bâtons de jets et boomerangs 172
23 000 ans Du grain à moudre avant l’agriculture 174
22 000 ans Solutréen 176
22 000 ans Le passage du détroit de Béring 178
20 000 ans Une histoire du peuple aborigène sur la roche 180
20 000 ans Les mystérieux os d’Ishango 182
20 000 ans Traces de pas à Willandra 184

19 500 ans Poteries 186
19 000 ans L’âge du renne 188
18 600 ans La scène du puits 190
18 000 ans L’aiguille à chas 192
18 000 ans Le propulseur 194
18 000 ans Les gravures de Qurta 196
17 000 ans Lascaux, chapelle sixtine de la Préhistoire 198
17 000 ans Les motifs géométriques 200
17 000 ans Les théranthropes 202
17 000 ans La salle des taureaux 204
17 000 ans Les techniques d’éclairage 206
17 000 ans Magdalénien 208
17 000 ans La période Jomon 210
15 000 ans Altamira 212
15 000 ans Le bison ponctué de la grotte de Marsoulas 214
15 000 ans L’art des objets 216
15 000 ans Des huttes en os de mammouth 218
15 000 ans La grotte du Mas-d’Azil 220
15 000 ans Jouets optiques 222
14 500 ans La culture natoufienne 224
14 500 ans Les villages 226
14 000 ans Pincevent 228
14 000 ans un bas- relief digne du Parthénon 230
14 000 ans Le « faon aux oiseaux » 232
14 000 ans Cheval 234
13 500 ans La culture Clovis 236
13 500 ans Les bisons d’argile du tuc d’Audoubert 238
13 140 ans Conflits 240
13 000 ans Grotte de Niaux 242
13 000 ans La grotte des Combarelles 244
13 000 ans La grotte aux cent mammouths 246
12 800 ans La conquête des hautes terres 248
12 700 ans Lit de fleurs pour les morts 250
12 000 ans Le « mammouth de la Madeleine » 252
12 000 ans Mésolithique 254
12 000 ans Les galets peints et gravés de l’azilien 256

12 000 ans Néolithique 258
12 000 ans arc et flèches 260
12 000 ans Navigation en Méditerranée 262
12 000 ans Les tortues d’Hilazon tachtit 264
12 000 ans Bornéo, des ongles au bout des doigts 266
11 500 ans Göbekli tepe, premier temple ? 268
11 000 ans Premiers métaux 270
11 000 ans La tour de Jéricho 272
10 500 ans La domestication des végétaux 274
10 500 ans La domestication des animaux 276
10 000 ans Les abris sous roche du Bhimbetka 278
10 000 ans Le Sahara, plus vaste musée du monde 280
10 000 ans Massacre de bisons 282
10 000 ans L’élevage laitier 284
9 500 ans Çatal höyük 286
9 500 ans Les crânes surmodelés de Tell Aswad 288
 9 500 ans L’idole de Shigir 290
9 500 ans Le premier chat domestique 292
9 000 ans L’énigmatique domestication du maïs 294
9 000 ans Grandes girafes du Niger 296
9 000 ans Mehrgarh 298
9 000 ans « Grands dieux » et « Martiens » 300
9 000 ans de nouvelles pathologies 302
9 000 ans Chasse à la baleine 304
 9 000 ans Cultures néolithiques chinoises 306
8 800 ans La néolithisation de l’Europe 308
8 500 ans trépanations 310
8 000 ans Guerre et paix dans l’art du Levant espagnol 312
8 000 ans La conquête des hautes latitudes 314
8 000 ans La dame aux léopards 316
7 700 ans Mégacéros 318
7 500 ans inégalités sociales 320
7 500 ans Chasseurs- pêcheurs de la plaine russe 322
7 500 ans Valcamonica 324
7 400 ans rites sanglants à Téviec 326
7 300 ans amas coquilliers 328
7 300 ans Cannibalisme de masse 330
7 000 ans Les énigmatiques anneaux- disques 332
7 000 ans villages sur pilotis 334

6 800 ans Les haches en jadéite 336
6 700 ans Le mégalithisme 338
6 600 ans L’or de varna 340
6 500 ans La culture de Badari 342
6 500 ans Chalcolithique 344
6 500 ans Naissance de l’esclavage 346
6 300 ans Le vin 348
6 300 ans Premières momifications 350
6 200 ans Le cairn de Gavrinis 352
6 000 ans La démographie au Néolithique 354
6 000 ans Les alignements de Carnac 356
5 500 ans L’avènement des cités- états 358
5 500 ans Guerriers de pierre 360
5 500 ans La domestication du cheval 362
5 400 ans Le couteau de Gebel el- arak 364
5 300 ans L’invention de l’écriture 366
5 200 ans Newgrange 368
5 100 ans Skara Brae 370
4 800 ans Les paysages cachés de Stonehenge 372
4 546 ans Ötzi 374
4 200 ans Le plus ancien récit cosmogonique d’Amérique du Nord 376
3 800 ans L’ère du métal 378
3 100 ans L’étonnante Amazonie précolombienne 380
2 500 ans La terre noire 382
2 500 ans La culture de dorset 384
1879 L’interprétation de l’art paléolithique 386
1963 Chefs- d’œuvre en péril 388
1971 Monique Peytral, peintre moderne de Lascaux 390
1995 Le carbone 14 et l’ancienneté de l’art préhistorique 392
2012 La révolution de l’uranium- thorium 394
2012 Faire revivre le mammouth ? 396
2013 Baume Latrone en 3d 398
2014 sites submergés 400
2014 Faire revivre la musique des pierres préhistoriques 402
2015 répliques 404
2016 Lascaux, l’éternelle renaissance 406

Références bibliographiques 408
Index 417
Crédits iconographiques 420


Préface de Le Beau Livre de Préhistoire

Voici un livre de Préhistoire qui ne ressemble à aucun autre. Plutôt que de décrire l’évolution des civilisations antérieures à l’écriture avec leurs transformations techniques au fil du temps, scénario classique de la plupart des ouvrages traitant du sujet, Marc Azéma et Laurent Brasier ont pris le parti de nous convier à une série de « flashes » qui en dit plus long que tous les discours. sans doute faut- il voir dans ce choix le désir de nous séduire par l’image, procédé éminemment captateur. en quelque 200 vues commentées, nous en saurons autant, sinon plus, qu’à la lecture de quelque indigeste manuel. Car on ne se cantonne pas dans ces pages à la présentation de matériaux bruts : des paysages, des restitutions originales, des transpositions « modernes » illustrent l’ouvrage, comme pour mieux rapprocher ces ancêtres plus ou moins lointains de notre monde actuel, nous les rendant ainsi plus accessibles, plus familiers. Qui plus est, cela permet de multiplier les thèmes, du plus général au plus anecdotique, du plus ample au plus subtil… Car le projet n’est pas, comme c’est souvent le cas, confiné aux terres considérées comme majeures en raison de leur poids historiographique – l’Afrique et l’Europe. Non, il se veut planétaire et la moindre actualité scientifique surgie du fin fond de l’Asie, de l’Amérique ou de l’Océanie trouve ici une légitime place au même titre que des sujets plus orthodoxes. Mieux, cela favorise les sauts, les rebonds, les va- et- vient d’un continent à l’autre. Car les phénomènes préhistoriques concernent l’ensemble de la maison terre, l’homme ayant été très tôt un insatiable explorateur dont la curiosité l’a conduit à peupler les espaces les plus lointains, les plus inaccessibles. et justement, la difficulté majeure de tout lecteur, la conscience chronologique, se trouve ici facilitée par une incontournable horloge : l’âge du thème traité est indiqué en caractères gras sur le flanc gauche du texte. La variable temps autorise dès lors tous les éventuels comparatismes dans l’espace. dans une telle perspective, on retiendra d’abord l’ancienneté sans cesse plus reculée de nos origines pré- humaines (Toumaï : 7 millions d’années ; premiers outils taillés : 3,3 millions d’années) ainsi que celle de certains peuplements (Dmanissi, Géorgie : premiers peuplements européens dès 1,8 million d’années). Même remontée dans le temps de certaines productions ou activités : la pêche au hameçon en eau profonde à Timor : 42 000 ans ; la fabrication de très vieux textiles : 33 000 ans ; la domestication du chien à Goyet, Belgique : 32 000 ans ; les plus vieilles céramiques : 19 000 ans à 20 000 ans à Xiarendong, Chine. une course toujours plus intense à remonter le temps, à reporter en amont l’inventivité de notre espèce. sans doute la complexité des organisations sociales devra- t-elle être parallèlement reculée : des meneurs, des dominants pourraient être déjà à l’œuvre dès le Paléolithique supérieur comme le suggère l’homme de Sungir, près de Moscou (29 000 ans). 6 Le Beau Livre de La Préhistoire Mais, à côté de ces reculs salutaires, devons- nous aussi nous préparer à accepter certaines involutions : qui croirait, à observer sa physionomie forestière actuelle, que l’Amazonie a été naguère une terre beaucoup plus exploitée, transformée, humanisée, urbanisée ? C’est pourquoi cet ouvrage nous délivre aussi une leçon : l’archéologie préhistorique ne cesse de bouger, de corriger nos idées reçues, de nous dévoiler un passé toujours plus insoupçonné, de révolutionner nos certitudes. il nous invite à rester en permanence en éveil car la longue trajectoire de l’homme n’a pas fini de nous surprendre.

Jean Guilaine Professeur au Collège de France

 


D'autres livres sur la préhistoire sélectionnés par Amazon



Sur Hominides

Préhistoire
La préhistoire



L'expansion de l'espèce humaine à travers le monde

- L'art pariétal

- Les techniques de l'art préhistorique

A lire également...
L'art des cavernes en action 1
Marc Azema
Dans le cadre de ce livre, centré sur l'art des cavernes françaises, il a paru opportun d'analyser par le biais de l'ethologie les figures animées. Pas seulement pour connaitre le comportement des animaux anciens, dont certains ont disparu, mais aussi pour mieux cerner les motivations des artistes de la préhistoire.
Ce premier tome présente l'anatomie, la  biologie et l'éthologie des animaux modèles du bestiaire de l'art paléolithique, comparés avec des représentants actuels pour les espèces diparues

L'art des cavernes en action Tome 1
L'art des cavernes - Tome 1 - Les animaux modéles
Aamazon
L'art des cavernes en action 2
Marc Azema
De tout temps, la représentation des mouvements a posé bien des problèmes aux artistes.
Nous avons voulu savoir ce qu'il en était pour l'art des cavernes paléolithiques. Notre étude se fonde sur 4 634 représentations d'animaux, provenant de 141 grottes françaises, dont Chauvet, Cosquer et Lascaux, et couvre une période chronologique allant de 36000 à 9000 ans environ avant le présent.

L'art des cavernes en action Tome 2
L'art des cavernes en action - Tome 2

Aamazon

La préhistoire du cinéma
Marc Azéma
L'auteur part des images de la grotte Chauvet pour terminer par les premiers dessins animés et l'apparition du cinéma et les films de Méliès. Un voyage fascinant à travers l'art universel, sur tous les continents, pour démontrer que les techniques "cinématographiques" ont toujours été présentes et que "l'archéologie du cinéma" est bien plus ancienne qu'on ne le croit.
En savoir plus sur la Préhistoire du cinéma
La préhistoire au cinéma
Aamazon

Notre préhistoire
Azema - A. de Beaune
L'évolution foisonnante de l'humanité et la vie quotidienne des hommes qui nous ont précédés sont ainsi retracées de façon claire et accessible à tous, et abondamment illustrées par plus de 200 photos, cartes et dessins, permettant de mieux voir et comprendre toute la richesse de notre préhistoire.

Livre Notre préhistoire
Notre préhistoire


La vie des hommes de la préhistoire
Brigitte et Gilles Delluc
Pour faire vraiment revivre la préhistoire de notre pays, raconter la vie quotidienne des Erectus, des Néandertaliens et des Cro-Magnons, Brigitte et Gilles Delluc ont adopté un ton nouveau. Voici un ouvrage ne s'appuyant que sur des faits réels - ils sont déjà extraordinaires - mais aussi très vivant, écrit avec un certain humour.
En savoir plus sur le livre La vie des hommes de la préhistoire
La vie des hommes de la préhistoire


Histoire d'ancêtres
La grande aventure de la préhistoire

Collectif
La fabuleuse histoire de l'origine de l'Homme est relatée ici de façon simple et synthétique, avec les acquis de toutes dernières découvertes. Toutes les espèces qui ont participé de près ou de loin à la genèse des Hominidés sont décrites biologiquement, ainsi que leur apport culturel. Cinquante million d'années d'histoire se sont déroulées jusqu'à cette espèce Home sapiens sapiens, la nôtre. En savoir plus sur le Histoire d'ancêtres

Histoires d'ancêtres


A voir...
Quand Homo sapiens faisait son cinéma
Pascal Cuissot / Marc Azéma
Quand Homo sapiens faisait son cinéma entraîne le spectateur à travers 20.000 ans d'art paléolithique à la recherche des premières traces du cinématographe. Une nouvelle lecture des peintures et des gravures des hommes des cavernes révèle l'existence de nombreux cas de décomposition du mouvement des animaux représenté sur les parois.
Quand Homo sapiens faisait son cinéma

Quand Homo sapiens faisait son cinéma
Aamazon

La Boutique
Acheter des livres sur l'art préhistorique, la préhistoire, l'évolution de l'homme
 




 
Mise en ligne le 22/10/16